CyanogenMod est mort, mais ce n’est pas une fatalité. En effet, de nombreuses communautés ont créé des ROM personnalisées basées sur AOSP (Android Open Source Project), en voici quelques-unes.

rom-android

Qu’est-ce qu’une ROM personnalisée ?

Android est open-source dans sa version Android Open Source Project (AOSP). Vous aussi, vous pouvez télécharger le code source, le modifier, le compiler et le distribuer.

Android Open Source Project

C’est exactement ce que des entreprises, développeurs et des communautés font. Ils téléchargent AOSP, le modifient et le compilent. Pourquoi ? Pour proposer des expériences souvent plus proches d’Android Stock, pour apporter des mises à jour plus rapidement que les constructeurs mais également pour ajouter des optimisations et de nouvelles fonctionnalités.

 

Paranoid Android

Paranoid Android est la ROM alternative la plus connue après CyanogenMod. Près de 300 000 utilisateurs ont adopté cette ROM qui est compatible sur de nombreux appareils de nombreuses marques, dont OnePlus, Samsung ou encore Nexus et Oppo.

aospa-humble-huckleberry-desktop-1680x1050

 

MIUI

Développée par Xiaomi, MIUI peut être considérée comme un véritable fork d’Android. Pour le coup, MIUI apporte un vrai changement par rapport à Android Stock, avec des dizaines de nouvelles fonctionnalités et une interface très différente. La dernière version MIUI 8 apporte de nombreuses options, dont un mode de sécurité avancée et une nouvelle galerie d’images.

miui-8-840x608

MIUI existe sur de très nombreux appareils, il y a également des ROM qui intègrent la langue française. Si cela vous intéresse, nous vous conseillons ce dossier très complet sur l’installation de MIUI.

 

CarbonROM

Basé également sur AOSP, CarbonROM a désormais quelques années. Malheureusement, l’équipe derrière ce projet se basait beaucoup sur le travail de CyanogenMod, en intégrant des morceaux de codes développés par Cyanogen Inc..

C’est une ROM très sobre, avec quelques fonctionnalités uniques, dont un mode poche et un menu de lancement rapide. Très peu d’appareils sont supportés, parmi eux : le Nexus 6 ou encore les Xperia Z3 et Z3 Compact.


Slim ROM


Slim ROM est encore bien dynamique, l’entreprise supporte de nombreux Galaxy S, mais aussi des HTC, OnePlus, LG et des Nexus. Slim 6 (Android 6.0) est sa version finale, tandis que le développement de Slim 7 (pour Android 7.0) a déjà commencé.

slim6

Ce qui est appréciable avec ces ROM : l’équipe réduit vraiment le poids des ROM et optimise tout ce qui peut être optimisé.

OmniROM

OmniROM est assez reconnu, c’est une des ROM alternatives les plus suivies. Derrière ce projet, nous retrouvons le français Guillaume Lesniak qui avait quitté CyanogenMod lorsque Cyanogen Inc. avait été lancé. C’est ROM bien plus adaptée pour les débutants, et très simple à utiliser. Par contre, la liste des appareils supportés n’est pas énorme.

omni


LineageOS

C’est l’avenir de CyanogenMod, Lineage devrait reprendre une partie du développement de la ROM personnalisée. Pour le moment, il faut plutôt patienter que la nouvelle organisation se mette en place. Si vous voulez tout savoir sur LineageOS, ça se passe par là.

À lire sur FrAndroid : LineageOS : tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau CyanogenMod


OxygenOS


Pour les utilisateurs OnePlus, OxygenOS est la ROM conçue par OnePlus. Basée sur AOSP, elle offre quelques fonctionnalités supplémentaires et reste simple à utiliser.

oxygenos

 
Les ROM personnalisées ne manquent pas, il y a les versions d’Android conçues par les constructeurs, comme ColorOS pour les produits OPPO ou EMUI pour Huawei et Honor, il y a également des ROM dédiées à certains appareils, maintenues par un ou plusieurs développeurs indépendants. N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires, en précisant le modèle que vous avez bien entendu.

Comme vous le remarquerez, de nombreux développeurs se basaient sur CyanogenMod, et non directement AOSP. Le développement de ces ROM pourrait donc être ralenti, le temps que LineageOS reprenne le relais.

Nous pouvons aussi nous demander si le développement de ROM alternatives est un marché d’avenir, de nombreuses communauté ont ralenti le rythme, certaines ont totalement stoppé leurs activités. Mais, c’est un autre débat.

À lire sur FrAndroid : Les ROM personnalisées sont-elles vraiment mortes ?