Enfin ! Google vient de mettre à disposition des composants isolés d’ADB et Fastboot, profitons-en pour faire le point sur les accès à ces outils indispensables pour tous les bidouilleurs et développeurs Android.

android-basics-install-adb-fastboot-mac-linux-windows-1280x600

Qu’est-ce que ADB ?

ADB peut être défini assez facilement : c’est un pont entre le système Android et votre PC, ou plus globalement votre appareil Android et un autre appareil. Plus précisément, ADB est l’acronyme de Android Debug Dridge, il permet aux développeurs (et autres acteurs de l’écosystème Android) de communiquer avec leur appareil Android grâce à des commandes. Si la syntaxe de ligne de commande d’ADB est intimidante aux premiers abords, elle reste pourtant simple et efficace.

"ADB Devices" par exemple, permet juste d'interroger les connexions du PC "Est-ce qu'un appareil Android est présent en ces lieux ?"

« ADB Devices » par exemple, permet juste d’interroger les connexions du PC « Est-ce qu’un appareil Android est présent en ces lieux ? »

D’ailleurs, n’oubliez pas d’activer l’option Débogage USBTouchez sept fois la zone Numéro de version. Au terme des sept appuis, un message vous indique que vous êtes développeur ! L’option Options de développement apparaît de nouveau dans les paramétrages Android.

Vous pourrez alors activer ou non le Débogage USB, en supposant que cette option vous concerne.

Enfin, cela serait une erreur de ne pas évoquer le côté versatile d’ADB. ADB est présent également sur l’appareil Android, il y a donc un serveur et un client.

Pour résumer : ADB est l’outil de base des développeurs et de tous les développeurs qui veulent manipuler leur appareil Android. 

Qu’est-ce que Fastboot ?

C’est un peu plus complexe qu’ADB. Fastboot est un protocole de communication, comme ADB. Cet outil sert en particulier à re-flash les partitions sur votre appareil. Vous pouvez le voir comme un mode de récupération, un outil puissant, qui permet d’installer des firmwares alternatifs ou de mettre à jour le système de fichiers, par exemple.

know-your-android-tools-what-is-fastboot-do-you-use-1280x600

Attention, peu d’appareils ont accès au mode fastboot par défaut, il faut au préalable avoir un appareil débloqué (les procédures sont différentes en fonction des constructeurs). Bien souvent pour accéder à ce mode, il faut éteindre son appareil et maintenir les touches : « Power + Volume Bas ».

Une fois dans ce mode, vous pourrez déverrouiller ou verrouiller le bootloader de votre appareil : fastboot oem unlock est une des commandes les plus utilisées. Attention, certaines commandes vont tout simplement effacer le contenu de votre appareil comme fastboot erase system -wfastboot erase boot, d’autres commandes peuvent même rendre votre appareil inutilisable. Faites donc attention à ce que vous faites, et sauvegardez toujours vos données avant de vous lancer.

Pour résumer : Fastboot est un outil utilisé pour flasher un smartphone avec une image système

 

La méthode Google officielle

Ces outils sont directement intégrés au kit de développement (SDK) (lien externe) directement au sein d’Android Studio (dans « sdk/platform-tools »). Mais c’est plusieurs centaines de Mo téléchargés pour rien, si vous voulez seulement accéder aux outils ADB et/ou Fastboot.

fb8bd601-2e03-429d-9ea2-2db5401bf89f_sdk

Inutile de charger votre ordinateur de cette quantité de fichiers (inutiles), Google a donc mis à disposition les fichiers isolés de ces outils pour les trois plateformes principales, Windows, macOS et Linux.

Sur Linux, notez qu’il était déjà facile d’installer les paquets grâce à ces simples commandes :

sudo add-apt-repository ppa:nilarimogard/webupd8
sudo apt-get update
sudo apt-get install android-tools-adb android-tools-fastboot

Les outils tiers

Avant Google, plusieurs développeurs proposaient déjà l’installation simple et efficace de ces outils sur Windows : c’est le cas de Minimal ADB and Fastboot.

https-%2f%2fsites-google-com%2fsite%2frodsmods13%2f_%2frsrc%2f1370839230991%2fhome%2fstep%202

Enfin, le Shell Bash est disponible désormais sur Windows 10, vous n’avez donc plus aucune excuse pour installer ADB et Fastboot proprement et rapidement sur votre PC. Encore faut-il avoir besoin de ces outils, ce qui devient de plus en plus rare (dans mon cas).