Certains forfaits mobiles facturent la consommation de data en hors-forfait, une fois le quota initial dépassé. C’est le cas de Bouygues Telecom qui facture par défaut en hors forfait une fois le quota mensuel de données dépassé. C’est également le cas de certaines options, comme l’itinérance à l’étranger de Free Mobile ou encore son forfait à 2 euros en France. Pour éviter les mauvaises surprises, Android embarque une fonctionnalité capable de bloquer la consommation des données mobiles après avoir défini un plafond. Découvrons comment mettre en place cette fonctionnalité.

consommation données Android (1 sur 1)

Vous vous souvenez sûrement de ces dizaines d’histoires lues un peu partout sur la Toile : un mobinaute se déplaçait dans un pays étranger en oubliant de couper les fonctions d’itinérance de son réseau mobile et se retrouvait alors avec une facture de hors forfait de plusieurs milliers d’euros. Ce type d’actualité se voit de plus en plus rarement puisque le roaming est désormais intégré dans de nombreux forfaits mobiles avec, la plupart du temps, un blocage ou un débit réduit une fois que le quota est dépassé. Mais certains forfaits utilisent encore la méthode du hors forfait lorsque l’utilisateur dépasse la consommation permise par son enveloppe mensuelle.

 

Le seuil et le plafond d’Android

Depuis Android 4.0 Ice Cream Sandwich sorti en 2011, il est possible de définir un plafond de consommation des données mobiles. Il suffit alors de se rendre dans les paramètres du téléphone, dans la partie Consommation des données puis de Définir la limite des données mobiles.

Si elle est réglée sur 5 Go, le terminal bloquera les connexions cellulaires pour ne pas dépasser ce seuil. Il est également possible de régler une limite qui déclenche une alerte sur le téléphone si elle est dépassée. Ces deux fonctions sont très pratiques puisqu’il est possible de fixer une limite minimale de 10 Mo. Pratique pour les tout petits forfaits comme celui à 2 euros de Free Mobile qui dispose d’uniquement 50 Mo de données. Le seuil et le plafond sont indépendants l’un de l’autre puisqu’il est possible de fixer une limite qui déclenche une alerte sans activer le blocage.

consommation-des-données-Android

Régler le cycle de consommation

Si vous utilisez les fonctionnalités de plafond et de seuil, n’oubliez pas de régler correctement la date de réinitialisation du cycle de consommation. Celui-ci doit être identique au cycle de facturation de l’opérateur. Ainsi, si les factures débutent chaque 1er du mois, il faudra alors le spécifier sous Android. Dans le cas contraire, il existera un décalage entre la consommation calculée par l’opérateur et celle mesurée par Android.

cycle

Bloquer certaines applications

La page de Consommation des données permet également de jeter un œil sur les applications les plus gourmandes en données chaque mois. Un simple appui sur l’une d’entre elles permet alors de limiter les données en arrière-plan de l’application. Cela signifie que l’application aura accès aux données mobiles lorsqu’elle sera utilisée, mais dès qu’elle sera en arrière-plan (en appuyant sur le bouton Home ou Retour, par exemple), l’accès au réseau cellulaire sera coupé pour cette application.

conso-appli

Les applications des opérateurs

Pour éviter les mauvaises surprises, les opérateurs proposent sur leur espace client un suivi de la consommation de données. Il est alors possible de consulter facilement et rapidement cette information avec l’application mobile de son opérateur. Bien souvent, les opérateurs envoient un SMS si le quota est bientôt dépassé, ou lorsque l’enveloppe est épuisée. Si ce n’est pas le cas ou si vous désirez mettre en place une solution plus transparente, Android dispose d’une fonctionnalité dédiée.

opérateurs-appli

Un poids, deux mesures

Google met en garde l’utilisateur contre la mesure effectuée par le téléphone. En effet, il est possible qu’Android ne calcule pas exactement de la même manière que l’opérateur la consommation des données. Google recommande alors de définir un seuil plus bas que le quota autorisé par l’opérateur. D’après nos expériences, la mesure de l’opérateur semble assez proche de celle d’Android, mais il vaut mieux se montrer prudent.

 

Les applications tierces

Le Play Store regorge d’applications permettant d’analyser en détail sa consommation de données cellulaires. C’est le cas de My Data Manager en français, Glass Wire en anglais et Data Wiz qui permet de visualiser les endroits où vous consommez le plus de données.

Réduire sa consommation de données

Si vous dépassez chaque mois votre quota de données, il est possible d’avoir recours à certaines applications capables de réduire la consommation de données. C’est le cas d’Opera Max ou encore de Chrome comme nous l’avions expliqué dans notre tutoriel dédié au sujet.

Il peut être bon également de passer sur des versions « Lite » de certaines applications, notamment les réseaux sociaux.