Faisons une incursion dans le secteur de la bidouille en évoquant la dernière version de TWRP 2.7 qui s’est offert une foule de nouvelles fonctionnalités. À noter, cette version vient limiter un peu plus les compatibilités entre les versions pour ne fonctionner qu’à partir d’Android 4.1.

android recovery custom twrp 2.7 image 01

À titre de rappel, le Recovery est la barrière qui permet d’activer le root, d’installer un kernel modifié, une rom modifiée, un thème, un mod (overclock ou autres modifications profondes liées au système), d’effacer la mémoire interne ou celle de la carte SD, et plus encore… Il existe bien certains recovery originaux qui permettent d’entreprendre certaines de ses possibilités, mais ils demeurent tout de même très rares. Pour étendre les possibilités de son terminal, la meilleure façon est d’employer un recovery modifié !

Parmi les recovery personnalisés disponibles, on retrouve notamment TeamWin Recovery Project. Depuis plusieurs années maintenant, l’équipe TWRP nous propose une solution stable qui se décline sur une multitude de terminaux. En plus d’offrir un support du tactile, TWRP propose des fonctionnalités avancées pour installer une ROM Custom (à partir de son fichier source), effacer un système, sauvegarder et restaurer ses données, mais aussi le paramétrer et accéder à des options avancées.

Dans sa version 2.7, le recovery personnalisé offre un rendu graphique plus rapide qu’auparavant et une interface plus lisible. On note également l’arrivée du support de la souris grâce au port USB OTG. Du côté d’OpenRecoveryScript, le recovery est désormais capable d’effectuer une meilleure analyse des emplacements de stockage. D’autres améliorations ont également été apportées avec l’ajout des retour haptiques pour tous les boutons du terminal et une mise à jour d’application SuperSU qui vient améliorer le processus d’installation des applications. Sachant que les nouvelles fonctions de SELinux ont été mises à jour, il n’est pas recommandé que les utilisateurs sur une version antérieure à Android 4.1 installent TWRP 2.7. D’une part, cela va causer des dysfonctionnements au sein de certaines fonctionnalités et, d’autre part, faire planter votre terminal Android.

Pour de plus amples informations et télécharger la dernière version, rendez-vous sur le site TeamWin.