Netflix ne restera pas toujours au tarif auquel il est proposé aujourd’hui, et son CEO a confirmé qu’une évolution tarifaire est à prévoir dans les années à venir.

Netflix 4K

Netflix n’est pas encore adopté par tous que son équipe dirigeante parle déjà d’augmentation tarifaire. Le service de streaming vidéo contre souscription mensuelle prévoit effectivement de revoir ses tarifs à la hausse dans les prochaines années. C’est ce qu’a indiqué le CEO de la société, Reed Hastings, lors d’un entretien accordé à The Guardian. Mais rassurez-vous, la firme compte le faire de manière progressive. « Nous voulons le faire de manière très lente », explique Hastings. « Au cours de la prochaine décennie, je pense que nous serons en mesure d’ajouter plus de contenu et plus de valeur, et alors le prix devra être approprié ».

Actuellement, le service propose des offres à 7,99 euros pour 1 écran en définition standard, 8,99 euros pour 2 écrans en définition HD, et 11,99 euros pour 4 écrans en définitions HD et UHD. Netflix a effectivement initié une stratégie sur le long terme avec une politique tarifaire agressive, d’autres services de streaming vidéo n’hésitant pas à se placer sur un segment tarifaire plus élevé. Netflix compte également s’appuyer sur du contenu « local » pour continuer de grandir, comme il le fait par exemple en France avec le lancement de la série Marseille où l’on retrouvera par exemple Gérard Depardieu.

À l’avenir, Hastings compte également pousser les utilisateurs à opter pour les offres HD et UHD, avec plusieurs écrans disponibles, mais n’a pas donné de détails sur la façon dont le service compte s’y prendre. Il y a certainement une part d’évolution naturelle ici, les contenus multimédias étant toujours proposés dans des qualités plus poussées, et l’offre de base étant limitée à la qualité standard.