Le réseau de microblogging a dévoilé hier ses résultats trimestriels et annuels, et met à nu ses difficultés à rassurer les investisseurs et séduire de nouveaux utilisateurs.

twitter logo

L’équivalent de la population des États-Unis

Twitter n’est pas en forme, et peine à séduire de nouveaux utilisateurs. Hier, le réseau social a présenté ses résultats du quatrième trimestre 2015, et a révélé que son nombre d’utilisateurs mensuels actifs n’a pas bougé d’un iota entre le trimestre précédent et celui-ci, s’établissant à 320 millions d’âmes. Un résultat assez décevant, mais qui représente tout de même une augmentation de 9 % d’une année sur l’autre, et l’équivalent de la population des États-Unis.

Des investisseurs déçus

Pour parler gros sous, le réseau de microblogging a fait savoir que son chiffre d’affaires a grimpé de 58 % d’une année sur l’autre, atteignant 710 millions de dollars au quatrième trimestre et représentant 2,2 milliards sur l’année 2015, contre 1,4 milliard en 2014. Malheureusement, les prévisions du groupe pour le trimestre en cours ne sont pas réjouissantes, et sont inférieures aux attentes des investisseurs.

Il faut également noter que Twitter peine à freiner son déficit. En 2015, la firme a enregistré des pertes nettes de 520 millions de dollars, contre 577 millions en 2014. Aujourd’hui, l’action Twitter est passée sous les 15 dollars (14,98) alors qu’elle était à presque 42 dollars lors de son IPO.

Objectif 2016

Pour l’année en cours, Twitter a fixé des objectifs. Outre l’envie de glaner plus d’utilisateurs, en passant par exemple par une refonte des timelines et un affichage algorithmique optionnel, le réseau veut se concentrer sur le streaming vidéo via Periscope, continuer d’œuvrer pour la sécurité des utilisateurs et lutter contre le harcèlement, et travailler plus activement avec les développeurs pour proposer de nouveaux outils sur Twitter.

Twitter Twitter, Inc.