Les amoureux des chats, des manucures et des petits plats embellis par des filtres pseudo-vintage sont plus nombreux que les twittos. Avec 300 millions d’utilisateurs, Instagram affiche une belle croissance et dépasse son rival, Twitter.

Instagram

Acheté un milliard de dollars par Facebook en 2012, Instagram se porte comme un charme. En 2013, le réseau social spécialisé dans le partage d’images affichait 150 millions d’utilisateurs actifs. La même année, les messages privés faisaient leur entrée dans l’application, de même que la publicité – rentabilité oblige – tandis que les 200 millions d’utilisateurs mensuels actifs étaient atteints en mars 2014.

La croissance du réseau social a atteint, sur les 9 derniers mois, les 150 % puisqu’Instagram annonce aujourd’hui, par la voix de son CEO, Kevin Systrom, avoir atteint les 300 millions d’utilisateurs mensuels actifs. « Nous sommes ravis de voir la communauté prospérer et d’être témoins des relations incroyables qui s’établissent autour de voyages et de passions partagées », commente-t-il sur le blog de la firme. Et d’annoncer au passage le lancement de « comptes vérifiés » à l’image de la pratique de Twitter, pour des célébrités, des sportifs et des marques, afin que les utilisateurs d’Instagram sachent à qui ils ont affaire lorsqu’ils likent une photographie.

Croissance éclair pour Instagram mais pas pour ses concurrents

Croissance réseaux sociaux

Tableau relatif aux 2e et 3e trimestres

À l’heure où Twitter publie son palmarès pour l’année 2014, l’heure est naturellement à la comparaison, d’autant plus que le réseau à l’oiseau bleu tente depuis le lancement de Vine de rivaliser avec son homologue estampillé Facebook. Celui-ci revendique à ce jour 284 millions d’utilisateurs actifs (les chiffres datent de la fin septembre) contre 271 millions en juin 2014, soit une croissance moins importante que celle d’Instagram. Quand 500 millions de tweets sont partagés chaque jours, Instagram reste plus modeste, avec 70 millions de photos publiées quotidiennement, contre 60 millions en mars 2014. Notez pour finir que Vine plafonne toujours à environ 40 millions d’utilisateurs actifs chaque mois et que Facebook, de son côté, peine à acquérir de nouveaux membres : en 6 mois et selon le rapport de Global Web Index consultable ici, sa croissance n’a augmenté que de 2 % en termes d’utilisateurs mensuels actifs, manquant d’attractivité auprès des 18-24 ans. Avec environ 1,35 milliard d’utilisateurs actifs mensuels, il conserve toutefois haut la main son statut de leader.