L’E3, le plus gros salon annuel dédié aux jeux vidéo, bat son plein à Los Angeles. De nombreux jeux et services à destination des joueurs ont été annoncés, à commencer par de nouveaux services de cloud gaming par EA et Microsoft, permettant de jouer à des jeux console ou PC depuis son smartphone.

Le cloud computing, et plus précisément le cloud gaming, est en plein essor avec les services Nvidia Geforce Now, Playstation Now, LiquidSky, ou encore le PC complet dématérialisé Shadow. Il faut dire que ce qui est proposé est alléchant : accéder à un PC surpuissant n’importe où et sur n’importe quel appareil, à condition d’avoir une connexion internet suffisante. Il est ainsi possible de jouer à un jeu de dernière génération sans avoir besoin d’acheter un PC à plus de 1000 euros pour y jouer dans de bonnes conditions.

Techniquement parlant, le principe est simple : le système d’exploitation et/ou le jeu vidéo tournent sur une machine puissante dans un data center, qui est contrôlable à distance et dont l’image est diffusée sur l’appareil de l’abonné. Le service peut aller de quelques euros à plusieurs dizaines d’euros par mois en fonction du nombre de jeux et de fonctionnalité offerts. Par exemple, Shadow propose un PC complet sous Windows en cloud computing, il est donc normal qu’il soit plus cher qu’un service proposant uniquement des jeux vidéo.

Microsoft et EA entrent dans la danse

Samedi 9 juin, Electronic Arts a ouvert le bal des conférences avec plusieurs annonces concernant de nouveaux jeux, mais aussi un nouveau service, vous l’aurez compris, de cloud gaming. Peu de surprise cependant dans cette annonce puisqu’on apprenait il y a un mois qu’EA rachetait GameFly, un service de cloud gaming à destination des télévisions connectées.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

L’objectif annoncé : permettre de jouer aux jeux EA depuis un smartphone ou un PC modeste pour 14,99 euros par mois ou 99,99 euros par an. Cet abonnement vous permettra également d’accéder à tous les titres développés par Electronic Arts 5 jours avant leur sortie, sans limites de temps, et de profiter de 10% de remise sur les achats Origins. Le service sera lancé cet été, avec 6 titres déjà annoncés : A Way Out, Unravel Two, Madden NFL 19, FIFA 19, Battlefield V et Anthem.

Microsoft a, de son côté, profité de sa conférence Xbox du dimanche 10 juin pour confirmer qu’il travaillait sur un service permettant de jouer sur n’importe quel appareil à des jeux Xbox One ou PC. Là aussi, on a donc affaire à du cloud gaming, mais rien de plus n’a été dévoilé.

On en sait encore assez peu sur ces deux services, particulièrement sur le nombre de jeux disponibles dans chacun de leur catalogue.