… C’est plus qu’un concept, c’est une évolution technologique et sociale vers laquelle on tend. Je viens de repérer cette vidéo d’Intel sur le blog de Boris Shapira :

Toutes les technologies nécéssaires existent déjà. Boris nous explique pour le marché ne va pas plus loin mais j’aimerai rajouter quelque chose à ces explications.

Ce qui manque encore, c’est plus d’interopérabilité car la mobilité n’est en fait que le fruit de la convergence des supports. L’idée de départ est que l’information n’a qu’une nature. Il n’y a pas plusieurs types d’information et elle devrait donc être traitée de la même façon et par le même appareil. Mais pour arriver à concrétiser cette idée, il faut que tout soit connecté, que l’on puisse par exemple avoir dans sa bibliothèque multimedia, aussi bien des fichiers mp3, que des radios, que des titres sur Deezer, que des vidéos en local, que des chaines de TV, que des vidéos sur Youtube, etc.

Ces problématiques d’interconnexions, etc. ne peuvent être que résolues par deux systèmes embarqués aujourd’hui : Windows CE (dont Windows Mobile est une distribution) et Linux (dont Android est (entre autre) une distribution).

Il y a fort à parier que dans les années à venir, aucun autre acteur ne sera réellement dans la course. Apple pourrait se lancer sur ce marché, mais avec un système trop fermé pour être véritablement interconnecté et visant un marché haut-de-gamme qui évoluera différemment du reste.

Ces terminaux mobiles ne seront en fait que le support physique, la manifestation concrète d’un système d’information personnel chargé de gérer votre emploi du temps, vos contacts, vos correspondances, votre domicile, etc. C’est pour cela que l’idée de compatibilité est particulièrement importante et que l’emploi de micro-formats est primordial pour ces machines communiquantes

Comprenons bien qu’aujourd’hui, il ne s’agit plus de smartphones, mais bien de terminaux mobiles, chaque jour plus petit, plus fiable, plus connecté, chaque jour plus vous-même faisant du couple individu-terminal un Android …

Quoiqu’il en soit, je vous invite à consulter l’article de Boris