Le classement des fabricants de semi-conducteurs est toujours dominé par Intel et Samsung Electronics. D’autres acteurs spécialisés dans le DRAM affichent toutefois des croissances très importantes.

Capture d’écran 2013-12-10 à 11.42.23

Le marché des semi-conducteurs est en pleine forme et Intel culmine toujours au sommet des fondeurs à l’échelle internationale, indique le cabinet Gartner. En effet, l’entreprise américaine, en dépit de revenus en baisse par rapport à l’année dernière, est toujours le premier fabricant de semi-conducteurs au monde avec une part de marché de 15,2 % en 2013. L’entreprise affiche une décroissance de 2,2 %, notamment en raison de la montée du marché mobile au détriment des PC. Un marché mobile encore pas assez investi par le fondeur américain. Mais sa présence accrue sur les data centers lui octroie la première place qu’il occupe depuis maintenant 22 ans ! Arrive ensuite Samsung Electronics, fabricant des puces Exynos, qui occupe 9,4 % de l’ensemble du marché, pour une croissance positive de 3,6 %. En troisième position, Qualcomm, père du non moins célèbre Snapdragon, profite d’une croissance de 31,1 % et de 5,5 % du marché.

Mais ce sont les quatrième et cinquième du classement qui enregistrent la plus belle croissance. SK Hynix et Micron Technology, respectivement 4e et 5e affichent une croissance de 43,2 et 70,8 % par rapport à l’année dernière. Une croissance essentiellement due à leur spécialité, la mémoire (DRAM) de plus en plus demandée, mais également à l’inflation qui a touché le secteur. Leur croissance a même tiré l’ensemble du marché vers le haut, qui a enregistré une progression de 5,2 %.