D’après un brevet récemment obtenu, Apple réfléchirait à concevoir un ordinateur portable équipé de deux écrans, sans clavier physique.

Alors que les ordinateurs hybrides se transformant en tablette sont de plus en plus populaires, Apple a toujours été opposé à l’idée de proposer un écran tactile sur ses MacBook. En 2016, la firme a tout de même fait un petit pas dans cette direction en ajoutant un écran OLED tactile au-dessus du clavier, la TouchBar, qui permet d’accéder à certains raccourcis selon l’application lancée.

Le futur du MacBook : une Nintendo DS géante ?

Un nouveau brevet récemment obtenu par la firme laisse entrevoir un nouvel avenir pour les ordinateurs portables de la firme. Il dessine les traits d’une machine ressemblant à un PC portable, mais doté de deux écrans au lieu d’un seul. Le second écran serait placé en bas de la machine et remplacerait le clavier physique, un peu à la manière d’une console Nintendo DS.

Le document détaille deux types de designs possibles, le premier illustre un ordinateur portable au design classique, alors que le second parle d’une machine où les deux parties seraient détachables, à la manière du Surface Book de Microsoft. Dans ce cas, on se demande si le second écran ne pourrait pas être un accessoire à terme pour l’iPad Pro, en remplacement du clavier Smart Keyboard de la marque.

Une idée vieille comme la tablette

Apple a obtenu ce nouveau brevet, mais l’idée qu’il décrit n’est pas nouvelle. En laissant de côté la Nintendo DS, dont le format est bien plus petit que celui d’un ordinateur, et son usage bien différent, Acer avait déjà eu l’idée d’une telle machine au début des années 2010.

L’Acer Iconia 6120 était un ordinateur portable de 2,8 kg présenté en 2010 avec deux écrans de 14 pouces. Le second écran était tactile et prenait la place du clavier. Le reste de ses caractéristiques ne font plus rêver en 2018 : disque dur mécanique de 640 Go, processeur 45 nm consommant 35 Watts, ports USB 2.0…

L’Acer Iconia 6120 et ses deux écrans LCD.

Le problème principal de cette machine venait de son second écran tactile. Premièrement, l’écran est l’un des composants qui consomment le plus dans une machine, un double écran de 14 pouces consomme donc d’autant plus et l’autonomie de la machine était médiocre (2 heures 20 minutes contre 6 heures en moyenne pour la concurrence). L’autre problème c’est qu’un écran tactile doit être regardé pour être utilisé. Taper du texte sur une tablette par exemple est très compliqué sans regarder la tablette, puisque les doigts n’ont pas de retour physique sur le positionnement des touches comme sur un clavier physique.

Si Apple souhaite commercialiser une machine de ce type, la firme devra résoudre ces deux problèmes.