Introduction

Lors du MWC 2016, Lenovo a dévoilé les K5 et Vibe K5 Plus, les premiers smartphones de la marque qui débarqueront en Europe et notamment en France. Nous avons pu passer quelques jours en compagnie du K5 classique, ce téléphone qui inaugure l’utilisation du nouveau Snapdragon 415 de Qualcomm afin de nous faire un avis. Vaut-il les 170 euros réclamés par Lenovo et ne souffre-t-il pas de la forte concurrence de cette gamme de prix ? Réponse dans notre test complet du Lenovo K5.

Lenovo Vibe K5 (10 sur 19)

Lenovo n’est pas une marque inconnue, puisqu’elle vend depuis des années des smartphones en Asie, mais aussi en Europe par l’intermédiaire des marques Motorola et Zuk. Le Lenovo K5 (Vibe K5 en Asie), premier terminal de la marque à sortir en Europe, est un terminal d’entrée de gamme comme le prouve son prix, son design, mais aussi ses composants, comme on peut le voir dans la fiche technique.

Lenovo Vibe K5 (11 sur 19)

L’habituel Snapdragon 410 de cette gamme de prix est ici remplacé par le nouveau Snapdragon 415, un peu plus intéressant. Celui-ci est assisté par 2 Go de mémoire vive et 16 Go d’espace de stockage avec un slot microSD pour étendre cette capacité. Au rayon de la photographie, on peut compter sur un capteur de 13 mégapixels à l’arrière contre 5 mégapixels pour les selfies à l’avant. Du point de vue de l’écran, c’est une dalle HD (720p) de 5 pouces qui officie et qui abrite une batterie de 2 750 mAh sous une coque amovible. Enfin, on note le support de deux cartes SIM.

Fiche technique

ModèleLenovo Vibe K5
Version AndroidAndroid 5.1.1 Lollipop
Interface constructeurLenovo
Taille d'écran5 pouces
Définition1280 x 720 pixels
Densité de pixels293 PPP
TechnologieLCD
Traitement anti-rayuresNon
SoCQualcomm Snapdragon 415
Processeur (CPU)8 x Cortex-A53 (1,4 GHz)
Puce Graphique (GPU)Adreno 405
Mémoire vive (RAM)2 Go
Mémoire interne (flash)16 Go
microSDOui
Appareil photo (dorsal)13 mégapixels (autofocus)
Appareil photo (frontal)5 mégapixels
Enregistrement vidéo1080p @ 30 FPS
Wi-Fi802.11 b/g/n (2,4 GHz)
Bluetooth4.1
Réseaux4G de catégorie 4 (150 / 50 Mbps)
SIM2 x micro SIM
NFCNon
Capteur d'empreintesNon
Ports
(entrées/sorties)
micro-USB
GéolocalisationGPS
Batterie2 750 mAh
DASN/A
Dimensions142 x 71 x 8,2 mm
Poids150 grammes
Couleursgris, or, noir
Prix conseillé170 euros

 

Une brique… légère

La face avant du Lenovo Vibe K5 est assez classique, avec des bordures d’écran ni trop larges, ni trop fines. On regrette la présence des boutons tactiles sous la dalle et non pas virtuels sur la dalle, ce qui trahira l’âge du téléphone sur le long terme. En retournant le téléphone, on est face à une coque qui semble unibody et donc sans possibilité de la retirer.

Dans les faits, il s’agit en fait d’une coque amovible réalisée en aluminium et plastique. La coque est réalisée en aluminium et les bordures en haut et en bas du terminal sont quant à elle réalisées en plastique afin de mieux faire passer les ondes. Enfin, on trouve deux haut-parleurs tout en bas de la coque.

Lenovo Vibe K5 (6 sur 19)

Le téléphone mesure 142 mm de large et 71 mm de haut, ce qui peut sembler assez compact. Mais c’était sans compter son épaisseur de 8,2 mm sur l’ensemble du téléphone, à l’exception des bords légèrement incurvés. Au final, on a l’impression de tenir un téléphone assez massif dans la main. Une sensation qui est malgré tout atténuée par son poids, assez léger, de 150 grammes. Dommage, puisqu’on sent, au toucher, que le K5 est un terminal d’entrée de gamme. Certains constructeurs arrivent à gommer cette sensation avec une épaisseur et un poids un peu moins prononcés.

Un écran pour la réalité virtuelle ?

L’écran du K5 dispose d’une diagonale de 5 pouces, supportant une définition HD de 1280 x 720 pixels, ce qui donne une résolution un peu faible de 293 PPP. Dans les faits, rien de très grave, mais on peut voir un manque de détails lorsqu’on visite des sites non optimisés pour les mobiles. Les polices d’écriture sont alors légèrement pixellisées. La luminosité maximale (450 cd/m2) est bonne pour cette gamme de prix, permettant d’y voir clair au soleil, malgré des reflets un peu trop marqués tout de même et un contraste de 700:1 qui laisse à désirer.

Lenovo Vibe K5 (2 sur 19)

Les puristes apprécieront la possibilité de régler la température des couleurs et la saturation de l’écran. D’ailleurs, dans les réglages de ce dernier, on trouve un mode destiné à la réalité virtuelle (écran partagé RV), puisqu’il coupe l’affichage en deux pour pouvoir apprécier la réalité virtuelle, avec par exemple un Cardboard de Google. Autant le dire tout de suite, cette fonctionnalité n’est qu’un gadget et vous dégoûtera rapidement de la réalité virtuelle, notamment à cause du manque d’usages et de la définition beaucoup trop faible de la dalle.

 

Lollipop, mais pas Marshmallow

Pour son K5, Lenovo utilise Android 5.1.1 Lollipop avec une interface constructeur spécialisée qui rappellera celles de ses concurrents asiatiques. Cela signifie donc, comme sur iOS, qu’on ne trouve pas de tiroir d’applications, et qu’il faudra donc bien prendre soin de ranger son écran d’accueil. Il sera bien entendu possible de passer par un launcher alternatif pour ceux qui sont allergiques à l’absence du tiroir. L’interface de Lenovo reprend tout de même les codes d’Android et de Google et les habitués à ce système d’exploitation ne seront donc pas perdus.

lenovo-vibe-K5-logiciel

On trouve ainsi la barre de notifications en tirant un panneau de haut en bas de l’écran qui se transforme en panneau des réglages rapides en tirant une seconde fois. Les paramètres du téléphone sont rangés de la même manière que sur Android, mais nous avons le droit à des icônes plus rondes et plus colorées. Au final, rien de très fou pour cette interface, même si on apprécie les notifications qui apparaissent sur l’écran de verrouillage, comme sur tous les terminaux Lollipop. On regrette un peu de ne pas trouver Android 6.0 Marshmallow par défaut, sur un terminal qui sort en 2016, l’année de disponibilité d’Android N (7.0).

Petit détail qui fait tache : les traductions ne sont pas toujours bien réalisées, à l’image de la ligne « Activer le 4G » au sein des réglages. On craint également que Lenovo ne fasse pas d’effort au niveau de sa politique de mise à jour du K5.

 

La première sortie du Snapragon 415

Le Lenovo Vibe K5 est l’un des tout premiers smartphones à s’équiper du nouveau Snapdragon 415 de Qualcomm, censé remplacer le vieillissant Snapdragon 410 qu’on a pu voir dans pléthore de terminaux d’entrée de gamme. Pour l’occasion, les quatre cœurs Cortex-A53 sont remplacés par huit cœurs et adoptent une vitesse de 1,4 GHz. De quoi être plus rapide dans de nombreuses tâches, donc. Du point de vue graphique, l’Adreno 306 laisse sa place au nouvel Adreno 405. Le Vibe K5 intègre 2 Go de mémoire vive pour assister le SoC dans sa tâche. Voyons voir ce que donne ce cocktail dans la pratique.

Benchmark / ModèleLenovo Vibe K5Motorola Moto G 3e GenArchos 50 Diamond
SoCQualcomm Snapdragon 415Qualcomm Snapdragon 410Qualcomm Snapdragon 615
PCMark3 623 points4 134 points3173 points
3DMark Ice Storm Unlimited7 903 points4 447 points7 948 points
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen)12 / 20 FPS5,3 / 9,4 FPS15 / 15 FPS
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen)4,9 / 9,7 FPS1,7 / 3,7 FPS5,8 / 5,9 FPS

Dans les benchmarks, le Lenovo Vibe K5 est plus performant que tous les smartphones équipés d’un Snapdragon 410. Que ce soit du point de vue du processeur que de la puce graphique, on note une hausse des performances. Au quotidien, nous n’avons pas relevé de ralentissements lors de l’utilisation du Vibe K5. Le Snapdragon 415 est donc une réussite du côté des performances, en permettant de s’approcher des performances du Snapdragon 615, la puce de Qualcomm qui équipent de nombreux terminaux milieu de gamme. Comme chaque année, on assiste donc à un glissement chez Qualcomm : la nouvelle série 4xx dispose, à peu de chose près, des performances de la série 6xx de l’année passée.

3DMark
  • Lenovo Vibe K5 : 7903
  • Moto G 3e Gen : 4447
  • Archos 50 Diamond : 7948

 

Un appareil photo en demi-teinte

Le Lenovo Vibe K5 embarque un capteur de 13 mégapixels à l’arrière avec une mise au point automatique. On avait forcément une petite appréhension au sujet de la qualité des photos pour un terminal d’entrée de gamme. Finalement, nous en sommes sortis agréablement surpris, puisque l’appareil photo délivre des clichés d’une qualité très correcte qui font davantage penser à un terminal milieu de gamme.

Les photos sont bien définies (ce qui est rare pour un smartphone de ce prix) et la température des couleurs n’est pas délirante. Le seul véritable point négatif, c’est la lenteur de l’appareil photo. Le mode rafale n’en est pas vraiment un, et le téléphone manque de réactivité pour le lancement de l’appareil photo, la mise au point et la prise de vue. Dommage, et il ne faudra donc pas vouloir mitrailler un sujet ou sortir à toute vitesse le téléphone pour prendre un cliché. Enfin, le mode HDR est trop peu exploitable, à moins d’apprécier les clichés surnaturels.

Lenovo Vibe K5 3
Lenovo Vibe K5 1
Le mode HDR

Le mode HDR

 

4G et double SIM

Le Lenovo Vibe K5 supporte toutes les bandes de fréquence 4G françaises et la catégorie 4, ce qui signifie des débits de 150 Mbps en téléchargement et 50 Mbps en upload. Au niveau du Wi-Fi, il faut toutefois se limiter à la bande 2,4 GHz, la bande 5 GHz étant absente, avec donc les normes 802.11 b/g/n.

Lenovo Vibe K5 (17 sur 19)

Notons la présence du support de la technologie dual-SIM, permettant d’installer deux cartes SIM, par exemple une personnelle et l’autre professionnelle pour recevoir des appels ou des SMS sur les deux cartes. Il est de type Dual Standby, ce qui signifie qu’il n’est pas possible de recevoir un appel sur la seconde SIM si la première SIM est en appel. En revanche, le téléphone permet de choisir sur quelle carte SIM activer la 4G, l’autre restant en 2G.

 

Autonomie

Le Lenovo Vibe K5 embarque une batterie de 2 750 mAh. Sur notre test d’autonomie habituel (1h de vidéo YouTube en 720p avec la luminosité réglée à 200 cd/m2), la batterie a perdu 13 % de sa capacité, dans la moyenne de nos résultats. En pratique, on obtient donc entre un à deux jours d’autonomie, en fonction de l’usage du téléphone.

Lenovo Vibe K5 (18 sur 19)

 

Prix et disponibilité

Le Lenovo K5 est disponible au prix de 169 euros.

 

Test Lenovo Vibe K5 Le verdict

design
6
Visuellement, le Lenovo Vibe K5 est un joli téléphone, si l'on tient compte uniquement de son dos. À l'avant, l'appareil est un peu trop classique qui fait un peu bas de gamme. On regrette en fait surtout l'aspect brique, à cause d'une épaisseur trop importante. Heureusement, le poids du téléphone vient contrebalancer tout cela.
écran
7
Un écran de 5 pouces HD, on a connu mieux en terme de définition. En revanche l'écran est plutôt bon, avec une bonne luminosité maximale mais des reflets un peu trop marqués.
logiciel
7
On regrette la présence d'Android 5.1.1 Lollipop en 2016 alors qu'Android N est sur le point de sortir d'ici la fin de l'été. Heureusement, l'interface constructeur de Lenovo est assez légère.
performances
8
Le Snapdragon 415 est particulièrement intéressant puisqu'il permet d'atteindre les performances de son grand frère, le Snapdragon 615, plus ancien toutefois. Une belle montée en gamme pour la puce de Qualcomm qui va permettre de rehausser les performances des terminaux entrée de gamme.
caméra
7
L'appareil photo du Lenovo Vibe K5 délivre des clichés de bonne qualité, surtout pour son prix, à condition de se passer du mode HDR. On regrette toutefois un appareil photo trop lent à utiliser, qui frustrera les plus pressés.
autonomie
7
L'autonomie du Lenovo Vibe K5 est dans la moyenne du secteur, permettant d'atteindre une à deux journées d'autonomie selon les usages. Dommage que le téléphone ne supporte pas la charge rapide.
Note finale du test 8/10
À 169 euros, il reste un excellent terminal d'entrée de gamme avec un rapport qualité - prix très intéressant et supérieure à la concurrence, ce qui lui vaut sa bonne note, puisque face à lui, on trouve le Blade V6 à la traîne question performances, mais au-dessus en terme de finitions, ou encore l'Archos Diamond S, aussi performant que le K5, mais avec une caméra qui laisse à désirer. On peut aussi citer le Wiko Fever, puissant, avec un bel écran, mais encore une fois, un appareil photo qui pêche ou encore le Galaxy J5 de Samsung, un peu trop léger en performance, mais avec un bel écran AMOLED.

Finalement, le Lenovo K5 inaugure donc, en Europe, une nouvelle vague de smartphones entrée de gamme de par leur prix, mais avec une montée en gamme du point de vue de leurs spécificités. Lenovo prouve donc qu'il peut exister des smartphones abordables, avec de bonnes performances et des belles prestations, à l'image de la qualité des clichés. Il manque toutefois encore de nombreux "détails" pour entrer dans le monde des téléphones milieu de gamme, à commencer par une véritable finition, l'usage de matériaux plus nobles et une partie photo plus évoluée.
  • Points positifs
    • Performances du Snapdragon 415
    • Qualité des photos
    • Bonne autonomie
    • Double SIM
  • Points négatifs
    • Design banal et un peu
    • Lollipop et non pas Marshmallow
    • Définition de l'écran un peu faible