Ces derniers mois ont vu se multiplier les smartphones coulissants. Outre le Xiaomi Mi Mix 3 ou le Honor Magic 2, Lenovo avait déjà présenté son Lenovo Z5 Pro, suivi du Z5 Pro GT. Ce dernier modèle, doté du Snapdragon 855 et de jusqu’à 12 Go de RAM est présent au MWC 2019 où nous avons pu le prendre en main

En fin d’année dernière, le Honor Magic 2 et surtout le Xiaomi Mi Mix 3 ont signé le grand retour des smartphones coulissants. Cependant, un autre constructeur s’est également lancé sur ce marché : il s’agit de Lenovo. Si nous n’avions pas encore eu l’occasion de prendre en main ses Z5 Pro et Z5 Pro GT, en raison d’une disponibilité limitée à la Chine, c’est désormais chose faite sur le Mobile World Congress à Barcelone.

Notre vidéo de prise en main du Lenovo Z5 Pro GT

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Un format épais, mais un slider concluant

En prenant en main le Lenovo Z5 Pro GT, c’est la même impression qui revient qu’avec le Xiaomi Mi Mix 3 : on se retrouve en façade avec un écran qui occupe quasiment toute la surface du téléphone. Il suffit de faire glisser l’écran vers le bas pour révéler le double capteur photo pour les selfies.

Le module photo frontal révélé par le glissement de l’écran

Le glissement est particulièrement satisfaisant à l’usage. Comme sur les modèles de Honor ou Xiaomi, on se surprend rapidement à jouer avec le slider pour se détendre, comme un vieux réflexe qui nous revient des années après la fin des téléphones coulissants du début des années 2000. Le possesseur de Nokia N95 que j’étais se satisfait pleinement de cette manipulation.

Néanmoins, on ne peut s’empêcher de regretter que le smartphone ne soit pas plus fin. Il offre en effet une épaisseur conséquente de 9,3 mm. C’est bien plus que les 8,5 mm du Mi Mix 3 ou que les 8,3 mm du Honor Magic 2, et cela se ressent aussi au niveau du poids. Le smartphone pèse son pesant de grammes, 210 pour être exact, et cela peut être assez lourd à l’utilisation.

Le Lenovo Z5 Pro GT est assez épais

Du côté des boutons et connectiques, on retrouvera un lecteur d’empreintes digitales positionné dans l’écran, mais aussi un double capteur photo au dos, le bouton de mise sous tension sur la droite, les touches de volume à gauche, une prise USB-C en bas et… c’est tout. Lenovo n’a en effet pas intégré de prise casque. On saluera tout de même l’effet fibre de carbone du dos du Lenovo Z5 Pro GT, assez efficace, même si le revêtement en verre le rend assez salissant et particulièrement sensible aux traces de doigts.

Un affichage de très bonne facture

Pour l’écran du Z5 Pro GT, Lenovo a opté pour une dalle Super Amoled de 6,39 pouces affichant 2340 pixels par 1080, soit un ratio de 19,5:9 et une résolution de 403 pixels par pouce. Un format qui tend à devenir la norme avec les écrans borderless ces derniers mois.

Il en résulte un écran aux couleurs particulièrement vives avec un excellent contraste. En utilisant le mode de navigation gestuelle, le smartphone semble étirer les bordures vers l’intérieur avec une légère ondulation noire du plus bel effet grâce à l’utilisation de l’Amoled.

On notera par ailleurs que l’écran recouvre 95% de la surface de l’appareil, ce qui saura plaire aux amateurs de smartphones borderless. Enfin, bien que l’écran intègre un lecteur d’empreintes digitales, nous n’avons malheureusement pas pu le tester sur le stand de Lenovo.

Une disponibilité uniquement en Chine pour l’instant

Le Lenovo Z5 Pro GT n’est pour l’instant disponible qu’en Chine où il est proposé en quatre configurations : 6/128 Go, 8/128 Go, 8/256 Go et 12/512 Go. La configuration la plus accessible, bénéficiant tout de même de 6 Go de RAM et 128 Go de stockage ainsi que du processeur Snapdragon 855, y est commercialisée au prix de 2698 yuans, soit autour de 350 euros HT.

Pour l’heure, aucune disponibilité n’a encore été annoncée en France. Il faut dire que pour l’Europe, Lenovo privilégie les smartphones de la marque Motorola.

Nos photos du Lenovo Z5 Pro GT