Introduction

Cette année, LG a décidé de renouveler ses gammes, et plutôt que de sortir des Lxx ou Fxx qui nous font perdre nos repères, la marque a officialisé de nouveaux smartphones aux noms spécifiques. Parmi eux, on trouve le LG Spirit, un mobile de 4,7 pouces à la configuration assez basique et qui vient se positionner entre l’entrée et le milieu de gamme. Uniformisant sa gamme de produits, LG donne à ses « petits » mobiles des arguments supplémentaires pour attirer une nouvelle clientèle. Suffisamment ?

LG-Spirit-6

Fiche technique

Le LG Spirit est un mobile coincé à la frontière et l’entrée et du milieu de gamme. Il est équipé d’un écran de 4,7 pouces en définition HD (720 × 1280 pixels), d’un processeur Snapdragon 410 cadencé à 1,2 GHz, de 1 Go de mémoire RAM, d’une capacité de stockage interne de seulement 8 Go (+ microSD), et d’une batterie de 2100 mAh. On y trouve également un appareil photo dorsal de 8 mégapixels, un capteur frontal de 1 mégapixel, et il est bien entendu compatible 4G. Ses dimensions sont de 133,3 × 66,1 × 10 mm et il affiche un poids de 124,4 grammes.

ModèleLG Spirit (H440N)
VersionAndroid 5.0.1 Lollipop
Taille d'écran4,7 pouces
Technologie d'écranIPS LCD
Définition720 x 1280 pixels
Résolution~ 312 ppp
Traitement anti-rayuresGorilla Glass 3
SoCSnapdragon 410
Nombre de coeurs4 x 1,2 GHz Cortex-A53
4 x 1,3 GHz Cortex-A7
Puce graphique (GPU)Adreno 306
Mémoire vive (RAM)1 Go
Mémoire interne (ROM)8 Go
Micro-SDOui, 32 Go
Appareil photo (dorsal)8 mégapixels
Appareil photo (frontal)1 mégapixel
Wi-Fi802.11 b/g/n
RéseauxLTE 800 / 1800 / 2600
Bluetoothv4.1
SIMmicroSIM
NFCNon
CapteursAccéléromètre, proximité
Ports
(entrées/sorties)
Jack 3,5 mm, microUSB 2.0
GéolocalisationA-GPS, GLONASS
Résistance à l'eau
Résistance à la poussière
Non
Non
Batterie2100 mAh
Dimensions133,3 x 66,1 x 10 mm
Poids124,4 grammes
CouleursTitan, Or, Blanc
Prix190 euros

 

Design : de beaux efforts

Le LG Spirit est un petit téléphone de 4,7 pouces signé LG et coincé entre l’entrée et le milieu de gamme de la marque. Comme tous les mobiles de la marque, il en reprend certains codes, se parant par exemple de boutons de volume et d’allumage au dos, juste en dessous de l’appareil photo. Pour ceux qui ont eu l’occasion de tester ce placement des boutons, la sensation de confort ne fait aucun doute, d’autant que le mobile peut même être allumé et éteint sans s’embêter avec cela grâce à la fonction double-tap. Par contre, dans ce format, faire une capture d’écran n’est pas forcément évident, les boutons étant assez petits.

LG-Spirit-5

Le form-factor du produit est assez similaire à ce que fait d’ordinaire la marque, quoiqu’un peu plus anguleux. Comme indiqué sur la boîte – et visible à l’oeil nu – il s’agit d’un smartphone à l’écran légèrement incurvé, tout comme la coque qui est elle aussi un peu bombée. Une forme qui est agréable en main et moins tranchante que des formats très plats et rectangulaires. C’est aussi dû aux dimensions très raisonnables de l’objet (133,3 × 66,1 mm) et à une épaisseur de 10,1 mm en son centre, qui facilite la tenue. Le mobile est particulièrement léger et affiche 124,4 grammes sur la balance.

LG-Spirit-2

La construction du produit nous parait tout à fait bonne, avec aucun défaut de conception visible si ce n’est le port Jack 3,5 mm qui laisse une drôle d’impression. On est même plutôt surpris par la qualité des finitions du mobile et son look épuré malgré l’intégration d’une coque de couleur métallique. Au toucher, le revêtement plastique choisi par LG est tout à fait agréable. La découpe de l’écran est habilement faite, avec un haut-parleur discret en haut de la façade. Vous ne trouverez rien sur les tranches du mobile, à part un port microUSB en bas ainsi qu’une minuscule entrée microphone.

LG-Spirit-3

Petit regret : il vous sera impossible de garder l’écran du mobile propre. Quitte à y mettre du Gorilla Glass 3, on aurait aimé y voir aussi un traitement anti traces de doigts.

 

Ecran : 4,7 pouces et HD

DSC08586On a un avis assez mitigé sur cet écran. D’abord, il fait 4,7 pouces en définition HD, ce qui suffisant pour obtenir une résolution tout à fait correcte et au-dessus des 300 pixels par pouce. La dalle tactile est également proche de la vitre, signe de qualité de construction. Rappelons également qu’il est légèrement incurvé, supposément pour faciliter la tâche à nos yeux et éviter de trop nombreux reflets.

À l’aide de notre sonde, nous avons mesuré la luminosité maximale de l’écran qui s’établit à 360 cd/m2, un score correct mais pas excellent. Les angles de vision sont du même acabit, corrects mais pas optimaux. Pour un smartphone de cette gamme tarifaire, c’est en tout cas suffisant.

C’est sur la réactivité de cet écran qu’on est un peu plus dubitatifs. On a parfois l’impression qu’il tarde à réagir ou qu’il faut une bonne pression pour que le mobile exécute ce qu’on lui demande de faire.

 

Logiciel : Android 5.0 Lollipop est là

Avec le Spirit et le Leon, LG a proposé ses premiers smartphones d’entrée et de milieu de gamme équipés de d’Android 5.0 Lollipop. Et en attendant la sortie du LG G4 et de sa nouvelle interface LG UX 4.0, ces deux terminaux sont installés sous LG UX 3.0. Au rang des nouveautés, il faut fouiller pour trouver quelque chose à se mettre sous la dent. C’est du côté des bloatwares qu’on voit apparaitre avec l’arrivée de l’application Polaris Office qui permet de visionner et éditer des documents.

logiciel-1

On retrouve sinon une bonne partie des fonctionnalités phares de l’interface avec le double tap, le Knock Code, la création d’icônes personnalisables, la définition de zones tactiles, la personnalisation des touches rapides du clavier, ou le retardateur pour selfies. On regrette l’absence du smart cleaning, toujours utile pour vider le dossier des fichiers temporaires ou libérer de la mémoire vive.

logiciel-2

L’arrivée de Lollipop, comme on l’avait vu sur le LG G3, n’a pas grandement inspiré LG sur la modification de l’interface. Seuls les boutons tactiles et le menu des paramètres rapides arborent un nouvel esthétisme, mais l’expérience Lollipop proposée sur Android Stock est bien loin.

Untitled-1

L’interface est autrement assez fluide, parfois même trop et les pages défilent plus vite que nos doigts sur l’écran (alors même que celui-ci est parfois peu réactif). Avec une mémoire RAM limitée à 1 Go, il faudra aussi veiller à ne pas laisser trop d’applications ouvertes sous risque de faire grandement ralentir le système.

 

Performances : un Snapdragon 410 bien optimisé

Alors qu’on attendait avec impatience la sortie du Snapdragon 410, processeur 64-bits, on a finalement été assez déçu par ce SoC qui se montre compétitif, mais n’apporte pratiquement aucune plus-value par rapport au Snapdragon 400 qui le précédait. On ne fera donc pas de tests très poussés, d’autant qu’on commence à le connaitre très bien ce S410.

Benchmark/ModèleLG SpiritBQ Aquaris E5 4GXiaomi Redmi 2
AnTuTu 5.x20 961 points19 958 points19 443 points
PCMark3 027 points2 721 points2 883 points
3DMark Ice Storm Unlimited-4 401 points4 405 points
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen)5,2 / 9,6 FPS5,3 / 9,6 FPS5,3 / 9,6 FPS
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen)1,7 / 3,9 FPS1,8 / - FPS1,8 / 3,9 FPS

Nous avons logiquement confronté les résultats de différents benchmarks à ceux obtenus avec d’autres smartphones aux caractéristiques presque semblables : le BQ Aquaris E5 4G (écran 5 pouces HD + S410) et le Xiaomi Redmi 2 (écran 4,7 pouces HD + S410). On remarque que le LG Spirit obtient des résultats légèrement meilleurs, notamment sur PC Mark où le graphique (ci-dessous) est finalement très régulier, avec une fréquence du processeur qui n’oscille que peu. Pour le reste, les performances graphiques sont les mêmes que chez ses adversaires. On peut alors simplement déterminer que l’optimisation des performances est légèrement mieux réussie sur le LG Spirit que sur les deux autres. Mais l’apport de Lollipop aide certainement aussi.

Capture d’écran 2015-05-05 à 15.07.59

En jeu, le mobile se comporte bien, et si on observe quelques lags par moment, la dissipation de la chaleur se fait très bien, et le mobile peut souvent se mettre à sa fréquence maximale. Une bonne chose pour faire un peu de jeux sans prise de tête.

Communication

Appels

Le LG Spirit est compatible avec les bandes de fréquence en France, et quel que soit votre opérateur, vous ne serez sujet à aucun désagrément de ce côté-là. Quant aux appels, la qualité est tout à fait classique et le son suffisamment convenable pour tenir une conversation en toutes circonstances.

GPS

Du tac au tac. Le LG Spirit est le mobile de milieu de gamme qui a le plus de répondant parmi ceux testés ces derniers mois. Il trouve très facilement satellite et en fixe un grand nombre. À croire que le test a été fait au moment idéal.

GPS-Data

Multimédia : le strict nécessaire

Photographie

L’appareil photo du LG Spirit affiche 8 mégapixels au compteur et on était assez confiant quant à ses capacités. Lors de la semaine de test, on a eu l’occasion de l’essayer un peu pendant de rares éclaircies et on en tire des conclusions mitigées.

20150506_170954 20150506_171000

Si les clichés sont propres et nets, on est un peu interpellés par les couleurs peu fidèles et la forte luminosité. On a l’impression qu’un filtre vintage se pose sur certaines photos ou que d’autres ont été prises sous un soleil méditerranéen. C’est assez particulier.

20150507_092957 20150507_093352

Reconnaissons-le, ces clichés ne sont pas laids, mais on devra également faire avec l’absence d’un mode HDR qui aurait pu être bien utile dans certaines conditions pour palier, par exemple, à une trop forte luminosité ou éclairer nos contre jours. Il n’y a d’ailleurs pratiquement pas de réglages possibles, mis à part la taille de la photographie, et on regrette de ne pouvoir palier de façon manuelle aux défauts du mode automatique.

20150507_093446

Néanmoins, et pour un smartphone de cette tranche de prix, on peut être assez satisfaits des clichés obtenus. Il faudra simplement jouer avec les conditions de luminosité et se faire à l’idée qu’une photo sur quatre devrait être ratée à cause de cela. À noter que LG intègre directement, comme depuis LG UX 3.0 en fait, les possibilités d’éditions post-cliché offertent par Google et nécessitant sur les terminaux non signés LG de passer par l’application de Google.

Audio

LG n’excelle pas particulièrement concernant la qualité sonore de ces mobiles, et le petit haut-parleur coincé en bas à l’arrière du mobile fait simplement son boulot.

Autonomie : sans accrocs

Avec sa batterie de 2100 mAh, on était un peu inquiet pour ce LG Spirit. Mais la configuration technique du mobile, et son optimisation hardware, semblent au contraire ne pas pomper trop sur l’accumulateur. Notre test d’endurance habituel, avec une luminosité réglée sur 200 cd/m2, nous donne une perte d’autonomie de 13 %. C’est largement acceptable.

Screenshot_2015-05-06-16-06-00

En utilisation quotidienne, on n’est pas surpris d’une quelconque perte excessive d’autonomie. En jeu, on ne voit pas spécialement les chiffres défiler, et on atteindra la journée d’utilisation assez facilement. On conseillera tout de même de le recharger tous les soirs pour s’éviter une mauvaise surprise le lendemain.

design
8
Le respect de l'identité LG est là, avec de beaux boutons physiques au dos, des bordures fines, et une coque légèrement bombée. Le mobile est bien construit, bien fini, et ne fait finalement pas plastique. La prise en main est agréable, l'objet fait plus qualitatif que son prix ne le suggère, et il est même plutôt joli, non ? Une agréable surprise.
écran
8
L'écran suit la même ligne que le design, et LG a travaillé sur l'aspect. Les bordures d'écran sont plutôt fines, la dalle est proche de la vitre, et le côté légèrement incurvé aspire certains reflets. Par contre, une protection anti-traces n'aurait pas été du luxe. La luminosité est convenable, et les angles de vision sont très corrects.
logiciel
6
Lollipop fait tellement de bien sur ce segment de marché. Mais sur l'interface LG, les changements sont trop peu nombreux pour être appréciés. On attendra LG UX 4.0 avant de (peut-être) s'emballer, d'autant qu'on observe à certains moments des soucis de réactivité de l'interface.
performances
6
Sincèrement, autant le S400 avait séduit son monde, autant le S410 nous laisse sur notre faim. Le gain de performances est pratiquement nul, et on se contente d'apprécier un mobile qui fait tourner des jeux sans problèmes particulier.
caméra
6
Les photographies sont claires et nettes, mais on manque cruellement d'un mode HDR ou d'options pour effectuer certains réglages nous-mêmes. LG a réduit le logiciel photo à son strict minimum : choisir la résolution et allumer le flash. Un peu dommage.
autonomie
7
L'autonomie est franchement correcte pour ce type de produit et on ne voit rien qui draine particulièrement la batterie. On tiendra aisément la journée d'utilisation.
Note finale du test 8/10
Mince, quand on a reçu le colis avec les mobiles d'entrée de gammes de LG, on n'était pas spécialement emballés. Evidemment, quand le LG G Flex 2 est également sur le bureau d'un autre collègue, on en devient jaloux.

Mais le LG Spirit est finalement une bonne surprise. Pour quelques dizaines d'euros de plus que le LG Leon, il semble être plus équilibré, et plus à même de séduire un public qui recherche un mobile à moins de 200 euros.

C'est un mobile de belle facture, bien construit, doté d'un écran plutôt qualitatif, installé sous Android 5.0 Lollipop, et avec une autonomie correcte. Que demande le peuple ? Avec un petit correctif, la réactivité étrange de l'interface pourra être corrigée, et on ne trouvera plus grand chose à lui reprocher si ce n'est une partie photographie un poil légère. Si on le place à côté d'un Moto G (2014), ce LG Spirit n'a pas grand chose à lui envier.

Et on fait le pari que le prix du mobile va rapidement baisser.
  • Points positifs
    • Qualité de construction
    • Joli écran HD
    • Android 5.0 Lollipop
    • Autonomie correcte
  • Points négatifs
    • Ecran très (très très) salissant

Il n' y a pas d'offres pour le moment