C’est terminé, Motorola va fermer son usine d’assemblage au Texas. C’était pourtant une des grandes annonces lors du « renouveau » de Motorola avec la sortie du Moto X et de son service de personnalisation nommé Moto Maker.

motorolatexas-7_560

La raison est simple à comprendre : d’après Motorola, les smartphones de Motorola ne se vendent pas assez bien pour garder cette usine ouverte. « Nous avons constaté que le marché nord-américain est exceptionnellement difficile » a déclaré Motorola au site d’information TheVerge.

Lors de la sortie du Moto X aux Etats-Unis, Motorola avait pourtant largement communiqué sur l’information. L’idée était de pouvoir facilement personnaliser les appareils vendus grâce à de l’assemblage local. L’idée était bonne sur le papier, malheureusement l’affaire ne semble pas si rentable pour le sino-américain Motorola.

Une décision de Lenovo ? Pour rappel, Lenovo a racheté Motorola Mobility pour 2,91 milliards de dollars. La décision aurait été prise quelques temps après l’annonce de Lenovo et Google. Nous ne connaissons pas encore le sort de l’usine, néanmoins 700 emplois pourraient être supprimés.

Et l’Europe ? Motorola a annoncé en février dernier que le service Moto Maker serait lancé en Europe. Le constructeur sino-américain vient tout juste d’annoncer le Moto E et le Moto G 4G.