Comme à son habitude, le site DisplayMate, spécialisé dans l’analyse des écrans de tablettes et smartphones, vient d’étudier les dalles AMOLED des nouvelles Galaxy Tab S de Samsung que nous avons pu prendre en main hier soir. À l’image du Galaxy S5, le site indique que les Galaxy Tab S sont équipées des dalles les plus qualitatives de ce que propose l’industrie actuellement. Comment Samsung parvient-il à ce résultat ?

SONY DSC

Les Galaxy S Tab 8,4 et 10,5 sont les deux dernières tablettes du constructeur coréen Samsung. Lors de notre prise en main réalisée hier au soir, nous avons été assez impressionnés par les dalles AMOLED qui équipent les tablettes de Samsung. Ce sont d’ailleurs les premières tablettes à être équipées de cette technologie réputée pour afficher un noir parfait et des couleurs vives. La dalle du Galaxy S5 avait beaucoup fait parler d’elle et le site DisplayMate avait d’ailleurs à l’époque décerné au flagship de Samsung le prix du meilleur écran de smartphone. Le site a reçu de la part de Samsung des modèles de préproduction des Galaxy Tab S 8,4 et 10,5 pour les faire passer sur le banc de test. Le résultat est encore une fois sans appel : les dalles AMOLED se sont révélées excellentes.

Définition et couleurs au top

La définition des deux tablettes est identique avec 2560 x 1600 pixel, ce qui donne une définition de 287 PPI pour le plus grand modèle et 361 PPI pour le modèle de 8,4 pouces. DisplayMate a apprécié la possibilité de changer le rendu des couleurs avec 4 modes différents. Le mode d’affichage adaptatif permet de couvrir 138 % du spectre sRGB et semble pratique pour atténuer un peu les effets des reflets sur le rendu des couleurs. Le mode photo AMOLED permettrait d’utiliser le spectre de couleur Adobe RGB Gamut utilisé sur les appareils photo. Le rendu des couleurs est très fidèle sur le modèle 10,5 pouces avec un DeltaE de 2,1 ou 3,2 selon les modes. Pour rappel, lors ce chiffre passe sous la barre des 3, le rendu des couleurs est parfait. Sur le modèle 8,4 pouces en revanche, ce chiffre grimpe à 8,8 pour un rendu des couleurs qui ne sera donc pas excellent.

galaxy tab s10-5 2

Une bonne luminosité qui ne plombe pas la consommation

La luminosité de la tablette est dans la moyenne avec 546 cd/m2. À titre de comparaison, la Nokia Lumia 2520 et son écran LCD grimpent jusqu’à 684 cd/m2. Les réglages de la tablette permettent d’ailleurs d’abaisser la luminosité a seulement 2 cd/m2, très pratique pour le travail dans le noir. Au niveau des reflets, les deux tablettes se placent extrêmement bien avec peu de reflets qui gêneront l’utilisateur. La consommation des dalles n’est pas laissée de côté puisque le modèle de 10 pouces consommerait 27% moins d’énergie que l’iPad Air et son écran LCD. Les larges angles de vision permettent de profiter de la tablette à plusieurs, sans subir de baisse de la luminosité. En revanche, le rendu des couleurs sera moins bon qu’en regardant les tablettes de face.

Quelques éléments négatifs

Pour plus de détails, nous vous invitons à vous rendre sur le site de DisplayMate. Notons également que si le modèle de 10,5 pouces possède une conception des sous pixels en RGB Stripe Pixels (ce qui signifie qu’il y a autant de sous-pixels verts que de rouge et de bleus), le modèle de 8,4 pouces fait l’impasse sur cette technologie pour reprendre celle du Galaxy S5 et des Diamond Pixels pour une conception en PenTile RGBG (il y a davantage de sous-pixels verts que de sous-pixels bleus et rouges). Il faudra voir à l’usage si une différence de rendu sur certains éléments se fait ressentir. Signalons également que le test de DisplayMate a pu être légèrement biaisé par les modèles de préproduction des Galaxy Tab S. Pour le Galaxy S5, le site avait déjà reçu un modèle de préproduction et si DisplayMate avait mesuré un excellent rendu des couleurs, certains de nos confrères n’étaient pas arrivés à la même conclusion.