Certains premiers utilisateurs du Samsung Galaxy Note 4, en Corée du Sud, ont remarqué un espace entre l’écran et la bordure en aluminium du smartphone. Un problème qui d’après Samsung n’a rien d’un défaut de fabrication.

Samsung Galaxy Note 4 - 3

Un vilain défaut…

Il y a quelques jours, alors qu’Apple faisait face au fameux Bendgate concernant son iPhone 6 Plus, Samsung n’a pas hésité à railler son adversaire – comme le montre le tweet ci-dessous – en mettant en scène son Galaxy Note 3. Mais le retour de bâton pourrait être imminent avec les premiers commentaires des utilisateurs sud-coréens du Galaxy Note 4. Ils sont en effet plusieurs à s’être plaints d’un léger écart entre la bordure de l’écran et la carcasse en aluminium du terminal. Ce « défaut » ne concernerait pas l’intégralité des appareils, mais seulement quelques exemplaires.

Samsung n’a pas tardé à s’exprimer sur le sujet, expliquant que « le problème rapporté n’impacte pas les fonctionnalités ou la qualité du Galaxy Note 4″ et que la firme assure à ses utilisateurs « que tous les Galaxy Note 4 sont conformes à ses standards très stricts en matière de fabrication et de contrôle qualité. »

…inscrit dans le manuel d’utilisation

À en croire Samsung donc, les appareils répondent aux critères de qualité du constructeur, mais le défaut n’est pas non plus nié. Plus étrange encore, on retrouve visiblement la trace de cet espace dans le manuel d’utilisation du mobile. A la page 180 du manuel, cet espace entre l’écran et la bordure métallique est mentionné. Samsung écrit qu’il est « nécessaire » et que « la friction entre les pièces pourrait creuser l’écart ».

Capture d’écran 2014-10-01 à 11.08.13

Les utilisateurs du Samsung Galaxy Note 4 n’ont donc qu’à espérer tomber sur un modèle dépourvu de cette caractéristique.