Cette année, à l’occasion du Mobile World Congress, nous avons posé la même question à tous les constructeurs de smartphones que nous avons rencontrés : pourquoi n’avez-vous pas intégré d’USB Type-C sur vos appareils ? Chez Samsung, en particulier, nous avons entendu de bonnes et de mauvaises raisons.

galaxy-s7-edge

Alors que l’on s’attendait à voir de l’USB Type-C fleurir partout sur les tranches des nouveaux smartphones présentés au Mobile World Congress, seuls quelques constructeurs un peu ambitieux ont osé l’intégrer à leur téléphone. LG, par exemple, faisait partie de ceux avec son LG G5. Mais pas Samsung et ses Galaxy S7, des appareils qu’il présente pourtant comme des parangons de la technologie de pointe. Nous avons demandé à un représentant de la marque coréenne pourquoi il n’a pas été intégré cette année.

 

Le délicat problème du Gear VR

Chez le Coréen, ce sont trois raisons qui sont avancées pour expliquer pourquoi la marque ne l’a pas intégré. Le premier argument est de loin le plus convaincant. Le port micro USB est présent afin de permettre aux smartphones de pouvoir être utilisés dans le Gear VR. Le casque de réalité virtuelle de Samsung comprend en effet un port micro-USB mâle destiné à recevoir les smartphones qui serviront d’écran. Ce casque sera d’ailleurs vendu en précommande avec le téléphone d’ici quelques jours. On imagine que pour des raisons de coût, le Coréen n’avait pas envie de créer une troisième version de son casque avec un port USB Type-C. Soit.

samsung-gs7-gear-vr

Le Gear VR a besoin d’un port micro-USB pour se connecter à un smartphone Galaxy.

Trop tôt pour des l’USB Type-C étanche ?

Les autres arguments sont un peu plus bancals. Selon ce représentant, l’étanchéité et l’absence de trappe d’étanchéité sur le téléphone auraient compliqué la tâche des ingénieurs de Samsung. Il y aurait donc eu un problème de conception du standard et peut-être – sûrement – de coût. C’est sûrement vrai, bien que ce soit difficile à vérifier. Il y a toutefois un peu de mauvaise foi dans cette réponse. Samsung fait partie des acteurs importants à concevoir, créer et discuter des nouveaux formats standards des prises USB. Il serait étonnant, alors qu’il est autant impliqué dans la conception de l’USB Type-C, qu’il ne parvienne pas à le rendre étanche. Après tout, le HP Elite X3 est annoncé avec un port USB Type-C, sans trappe et une certification IP67.

 

La charge rapide remise en cause

Le dernier point évoqué par la marque serait que l’USB Type-C poserait des problèmes avec la charge rapide. Dans les faits, ce n’est pas totalement faux, puisque la charge rapide des Nexus 6P et 5X qui utilise l’USB Type-C se limite à 15W (3A et 5V) alors que la norme Quick Charge de Qualcomm peut atteindre 19,5W (6,5V et 3A). Mais le chargeur livré par Samsung – et les autres constructeurs de smartphones – avec ses terminaux compatibles Quick Charge se limite à 15W (9V et 1,67A) et il est rare que l’utilisateur achète un chargeur tiers capable de tirer parti des 4,5W manquants. Il est toutefois possible que Samsung fournisse un chargeur 19,5W avec son Galaxy S7, ce qui expliquerait l’absence d’USB Type-C.

Il ne faut pas non plus oublier que la charge rapide de l’USB Type-C ne dispose pas des petits raffinements de Quick Charge 3.0 qui permet de faire varier de manière fine et précise la puissance envoyée au téléphone durant la charge pour optimiser cette dernière et raccourcir considérablement les temps de charge. Mais il ne faut pas non plus oublier que Quick Charge 3.0 est compatible avec l’USB Type-C… Samsung aurait donc pu proposer un Galaxy S7 supportant Quick Charge via un connecteur USB Type-C.

google-nexus-6p-usb-type-c

Le port USB Type-C du Nexus 6P

 

Le vrai problème : aucun constructeur ne veut se couper de ses consommateurs

Toutes les explications de Samsung en cachent en fait une autre bien plus simple. Samsung, comme pratiquement tous les constructeurs présentant des smartphones dotés de prises micro-USB ne veut pas se couper d’un immense écosystème et sûrement bien trop important pour oser intégrer de l’USB Type-C. Le grand public dispose en effet de nombreux appareils tiers dotés de prises micro-USB. Un public que Samsung ne veut pas froisser et dont il ne veut pas se couper.

Samsung Galaxy S7 (1 sur 1)

Voici le petit adaptateur micro USB/USB vendu avec le Galaxy S7.

Et c’est vraiment dommage. Dans le petit monde d’Android, seul Samsung – le plus gros vendeur de smartphones dans le monde, rappelons-le – bénéficierait d’une aura suffisamment importante qui aurait incitée et entraîné les autres constructeurs à lui emboiter le pas de l’USB Type-C.

L’ironie de l’histoire, c’est que Samsung va fournir gratuitement avec le Galaxy S7 un petit adaptateur micro-USB/USB de façon à pouvoir facilement connecter des clés USB à son téléphone. « C’est pratique, me disait le représentant de Samsung, puisque les gens en ont toujours besoin, mais n’en achètent jamais. Samsung le leur fournit gratuitement ». Si Samsung prévoyait de mettre ce type d’adaptateur dans la boîte de son téléphone, pourquoi ne pas fournir alors un adaptateur USB Type-C/USB 2.0 à la place ? La logique des marques a ses raisons que les technophiles ont parfois bien du mal à comprendre.