Reliefband a annoncé lors du CES un nouveau bracelet électronique, efficace contre le mal des transports. Est-ce une révolution pour ceux qui souffrent de cet handicap ?

Vous redoutez souvent de prendre les longs trajets, ou de partir en voiture à la montagne pour une raison très simple : vous avez le mal des transports. C’est aussi un handicap que je connais, impossible de sortir son smartphone ou sa console de jeu dans le train ou en avion sous peine d’avoir des nausées pendant le reste du trajet. Les réactions sont différentes en fonction des personnes, mais les problèmes rencontrés restent similaires.

De nombreuses solutions existent contre le mal des transports, mais la plupart sont approximatives voir totalement inefficaces, on apprend donc à vivre avec cet handicap. Mais c’est peut-être une petite révolution qu’annonce Refliefband en proposant son Neurowave : un bracelet électronique contre le mal des transports. Le bracelet se porte simplement au poignet et envoie des impulsions d’une certaine fréquence qui altèrent votre activité neuronale, ce qui empêche le cerveau de recevoir les signaux qui créeraient cet handicap.

L’utilisateur possède le contrôle sur le bracelet, et peut ajuster la puissance et la fréquence des fréquences avec plusieurs niveaux disponible. Si l’efficacité de ce produit est avérée, cela pourrait être une réelle solution au mal des transports sans prendre de médicament, subit d’opération, et cela de manière plutôt transparente. Un seul problème subsiste : le prix, puisque le Neurowave sera mis en vente à 150 dollars (environ 145 euros) au printemps. Êtes-vous prêt à dépenser ce prix pour ce type de produit ? À moins d’être un grand voyageur, le prix peut encore être rédhibitoire.