Elon Musk a abordé la Model 4 lors d’un déplacement en Norvège. Le patron de Tesla a en effet parlé d’une petite voiture qui pourrait permettre de démocratiser la voiture électrique auprès du grand public.

Tesla Model 3

Les plans de Tesla sont extrêmement bien rodés. En 2006, Elon Musk publiait sur le blog de la marque son « Master Plan ». L’idée : profiter des quelques ventes réalisées par le Roadster pour proposer une berline sportive à quatre portes qui serait vendue à moitié prix des 89 000 dollars réclamés par le Roadster, puis ensuite un troisième modèle proposé encore moins cher. Son plan s’est à peu près réalisé sans accroc, avec la Model S vendue aux alentour de 60 000 dollars en 2012 en prenant en compte les avantages fiscaux puis la Model 3, tout juste annoncée pour 35 000 dollars. Le plan de l’homme d’affaires américain n’est pas terminé : il est désormais question d’une quatrième génération de voitures électriques, qui pourrait s’appeler la Model 4.

 

Une Model 4 compacte et abordable

Lors d’un voyage en Norvège, Elon Musk a discuté publiquement avec Ketil Solvik-Olsen, le ministre des Transports du pays. L’homme a annoncé que la Model 3 permettrait de toucher la moitié des consommateurs, et qu’une quatrième génération de voiture, plus compacte, permettrait de cibler la quasi-totalité des clients marché de l’automobile. On imagine alors une petite Model 4 compacte, de la taille d’une Audi A1 mais avec un tarif plus proche des voitures françaises, à l’image de la Model 3 qui concurrence les berlines allemandes comme la Série 3, mais avec un tarif beaucoup plus doux.

À lire sur FrAndroid : L’Autopilot de Tesla aurait divisé par deux le nombre d’accidents

Elon Musk ne s’est pas vraiment attardée sur cette supposée Model 4 et on passera donc sur les détails techniques. Rappelons d’ailleurs que les détails de la Model 3 ne sont toujours pas connus, à l’exception de son autonomie (345 km), ses performances (0 à 100 en moins de 6 secondes) et la présence de l’Autopilot, la fonctionnalité de conduite semi-autonome de Tesla que nous avons déjà testé.

 

Un service de transport de personnes

Lors de cette conférence, Elon Musk a également abordé un nouveau service de transport autonome de personnes, concurrent d’Uber ou de Lyft. L’idée est bien entendu d’utiliser un véhicule autonome pour remplacer les bus, afin d’amener les gens jusqu’à leur destination finale, mais aussi les taxis, en permettant d’optimiser au mieux le taux d’utilisation des voitures. L’homme s’est toutefois révélé mystérieux sur les détails de ce service.