Une première photo de smartphone VAIO apparaissait hier en ligne, évoquant la sortie prochaine d’un smartphone issu de l’ancienne division PC de Sony, désormais passée dans les mains de Japan Industrial Partners. L’appareil ne ressemble pas exactement à ce qui avait alors été aperçu, mais n’en est pas moins désormais officiel.

VAIO

Ne nous enthousiasmons pas trop puisque, pour l’heure, le téléphone reste une exclusivité de l’opérateur japonais B-Mobile. Le VAIO VA-10J, désormais affiché sur son site, est donc conçu par l’ex-division PC du Nippon Sony, à qui elle vient faire concurrence. Dans des proportions minimes toutefois puisque le terminal, en phase d’essai sur son territoire national, se présente comme un smartphone de milieu de gamme.

Vaio

Contrairement au visuel aperçu hier et qui laissait entrevoir un design proche des Sony Xperia, l’appareil arbore un design arrondi, avec un dos en verre. Pas la peine d’ailleurs de chercher l’inspiration de VAIO du côté de chez Sony, puisqu’en réalité, ce téléphone reprend presque trait pour trait l’apparence du Panasonic Eluga U2, lequel est disponible à Taïwan.

Le VA-10J est animé par un SoC quadricœur à 1,2 GHz (un Snapdragon 400 ou 410 ?) couplé à 2 Go de RAM, embarque une mémoire de 16 Go, un port micro-SD, une batterie de 2500 mAh et tourne sous Android 5.0 Lollipop. Il est en outre compatible avec la 4G de catégorie 4 (ceux qui se le procureront noteront le support des fréquences 1800 et 800 MHz). Son boîtier mesure 71,3 × 141,5 × 7,95 mm pour 130 gramme, avec un écran de 5 pouces 720p et un appareil photo dorsal de 13 mégapixels secondé par un capteur frontal de 5 mégapixels. Le tout coûte environ 400 euros à la conversion brute (51 000 yens), mais a fort peu de chances de franchir un jour les frontières nippones. Pendant ce temps, on ignore toujours si Sony, qui a fait de sa division mobile une division séparée, poursuivra ses activités dans le domaine de la téléphonie.

Panasonic Eluga E2

Le Panasonic Eluga E2, déjà disponible à Taïwan