Samsung lance aujourd’hui en France un nouveau service. Alors que son concurrent direct à la pomme croquée propose un système de location-achat depuis l’an dernier, le Coréen tente une formule de location vouée à fidéliser ses clients sur le (très) long terme. Son nom : Up2You.

samsung-up2you

« Louez, changez quand vous voulez ». C’est ainsi que se décrit le nouveau service de Samsung, baptisé Up2You. En gestation depuis le Mobile World Congress, le service s’affiche comme le pendant à la formule proposée depuis le mois de mars en Corée. À un détail près : il ne s’agit pas d’une offre de location-achat, comme l’a mis en place Apple l’an dernier, mais une formule de location tout court. Explications.

« Nous sommes dans une économie de la fonctionnalité », explique Guillaume Berlemont, chez Samsung. Et d’expliquer que l’on a l’habitude de louer des voitures, des lunettes et toutes sortes d’objets : pourquoi pas le smartphone ? La branche française de la firme coréenne croit en tout cas qu’une partie des mobinautes, jeunes, connectés, dans la tendance et pas trop attachés à la notion de propriété peuvent se laisser tenter par une formule qu’elle veut simple et avantageuse.

samsung-up2you-2

Simple, parce que son offre permet de louer pour un montant fixe un des smartphones haut de gamme de la marque – pour l’heure, les Galaxy S7 et Galaxy S7 edge, et d’ici peu ses smartphones « de grande taille ». Dès le quatrième mois, le locataire peut demander à en changer, afin de renouveler son smartphone dès la sortie d’un nouveau haut de gamme. Comprenez qu’un locataire de Galaxy S7/S7 edge pourra demander, d’ici la rentrée, à passer au nouveau Galaxy Note (ou au smartphone équivalent que Samsung choisira de commercialiser). Au changement, c’est reparti pour un tour : le locataire se réengage certes pour deux ans, mais il peut à nouveau changer de mobile dès son quatrième mois de location.

Tout cela a évidemment un coût, que Samsung tient pour avantageux. Prenons le cas d’un Galaxy S7 : après un premier versement de 89 euros, il coûtera à son locataire 27 euros mensuels, soit un total de 737 euros. Un tarif peu enthousiasmant pour qui conserve son téléphone pendant deux ans, puisque le smartphone coûte moins de 700 euros dans le commerce. La donne change dès lors que l’utilisateur renouvelle son smartphone tous les quatre ou six mois, puisqu’il n’aura déboursé « que » 251 euros en six mois pour l’usage de son smartphone, sans avoir besoin de le revendre. Toutefois, en cas de renouvellement, il faudra compter sur un premier versement (entre 90 et 120 euros, pour l’instant) pour le nouveau modèle loué.

samsung-up2you-3

Une location et un service d’assurances

À cette formule s’ajoutent deux autres tarifs de location, puisque Samsung propose non seulement un loyer « de base » à 27 euros par mois pour le Galaxy S7, mais aussi une formule intégrant une assurance « casse » à 34 euros et une troisième à 36 euros, avec une assurance couvrant la casse et le vol. Une assurance que Samsung présente comme l’une des plus généreuses du marché, et qui inclut la maladresse d’autrui, les vols « toutes causes » et « toute destruction, oxydation ou détérioration totale ou partielle nuisant au bon fonctionnement de votre appareil », changement d’écran compris.

Est-ce un modèle viable ? Samsung le pense, puisque la marque compte bien voir 10 à 15 % de ses utilisateurs de smartphones haut de gamme profiter de son offre Up2You dans les deux années à venir. Un modèle probablement à considérer pour les amateurs de terminaux Samsung, prêts à s’engager sur la durée auprès de la marque, et soucieux de s’en procurer les tout derniers modèles. Les autres peuvent en revanche guetter les offres promotionnelles dont le Coréen est coutumier et, s’ils en maîtrisent les ficelles, se tourner vers le marché de l’occasion pour renouveler leur téléphone.