Un expert du marché estime que les smartphones pliables représenteront 20 % du marché en 2019. Selon lui, au moins trois entreprises seront déjà en train d’en produire massivement dès 2018.

Une des démonstrations de technologie

Il suffit de faire un tour dans la section « Commentaires » de nos articles dédiés au sujet pour comprendre que beaucoup de personnes sont sceptiques quant à l’avenir des smartphones pliables. Pourtant, on entend de plus en plus parler de cette technologie notamment par le biais de Samsung qui multiplie les brevets. Le premier modèle — nom de code : Galaxy X — est d’ailleurs attendu en 2017.

Les smartphones pliables pourraient si bien se vendre qu’ils représenteraient 20 % du marché en 2019. C’est en tout cas ce qu’affirme Kang Chung-seok, un des responsables de Kolon Industries, cité par The Korea Herald.

Il y a de grandes chances pour que ce nom ne vous dise rien, mais Kolon Industries est la seule entreprise au monde capable de produire en masse des polyimides incolores. Or il s’agit d’un composant clé dans la fabrication d’appareils pliables. Kang Chung-seok affirme ainsi que sa société fournit d’ores et déjà de grandes marques telles que Samsung ou LG.

Des smartphones de plus en plus souples

Les estimations de cet expert restent difficiles à croire. Néanmoins, cet industriel connaît bien les coulisses du marché et il annonce que d’ici 2018, entre trois et cinq grands constructeurs auront déjà entamé la production massive de smartphones pliables. Il affirme aussi que les premiers modèles disposeront d’un rayon de courbure de 5 mm, alors même que certains le prédisaient à 1 mm.

Pour rappel, un rayon de courbure désigne la capacité d’un objet à se plier sans casser. Plus le chiffre est petit, plus l’appareil est souple. Kang Chung-seok affirme qu’au fur et à mesure des années, les terminaux seront de plus en plus souples. À l’en croire, il vaudrait donc mieux attendre un peu avant de se jeter sur les smartphones pliables.