Review of: Sony Xperia Z
noté par:
Edouard Marquez
Version:
4.1.2
Price:
650 €

Reviewed by:
Rating:
5
On 13 février 2013
Last modified:7 juin 2013

Summary:

Le Sony Xperia Z est clairement le meilleur smartphone (Android) du marché. Son design est unique et lui confère un aspect haut de gamme, sa puissance (quadruple-coeur) est incroyable et son écran 1080p renvoient les pixels dans un vilain cauchemar. S'il n'y a qu'un téléphone à acheter en ce début 2013, c'est bien le Xperia Z !

1] Présentation du téléphone 6] Appareil photo et vidéo
2] Tour du propriétaire 7] Multimédia
3] Ecran 8] Performances et autonomie
4] Android Jelly Bean selon Sony 9] Conclusion
5] Communication et Internet

7] Multimédia

Lors du passage des Xperia 2012 vers Ice Cream Sandwich, les smartphones ont reçu les trois nouvelles applications phares du constructeur : Albums / Walkman / Films. Toutes les trois démontrent le savoir-faire de Sony en la matière et les applications sont à la hauteur. Sur le Xperia Z quelques nouveautés minimes sont au rendez-vous et nous allons vous les détailler.

Dans les trois cas, sachez qu’un serveur multimédia (DLNA) est à votre disposition, afin que vous puissiez lire/jouer le contenu sur un autre terminal compatible et sur le même réseau. Depuis le Sony Xperia Z, vous pourrez également lire du contenu stocké sur d’autres périphériques en DLNA (dans notre cas un NAS Synology).

Les trois applications intègrent également la fonction « Throw » qui permet de lire le contenu du Xperia Z sur d’autres appareils avec une connexion sans fil.

7.1] Albums (galerie)

L’application Galerie d’Android s’est largement améliorée mais Sony qui propose un vrai univers autour de la photo se devait de faire mieux (et le pari est réussi). L’écran principal est une grille d’images qui a la particularité de réagir au pinch-to-zoom, vous pourrez donc avoir des lignes d’une ou plusieurs images. Vos deux doigts peuvent également être utilisés pour tourner les photos en temps réel (fonctionnalité qui se révèle très gadget, mais qui démontre la puissance du processeur et des optimisations logicielles). En swipant depuis le bord d’un écran jusqu’au centre, vous effectuerez alors un zoom ou un dézoom.

Test-Sony-Xperia-Z-Albums

En vous dirigeant vers la section « Mes albums » vous aurez alors accès à votre Picasa, votre Facebook… mais aussi à des cartes. Dès que vos photos possèdent une position GPS, elles vont s’afficher sur une carte Google Maps. Si plusieurs ont été prises dans la même région, elles seront alors regroupées. Dernière fonctionnalité plus visuelle (et gadget) : un globe en 3D qui présente les photos que vous avez pris. Mais attention, les photos sont groupées par pays. Lors de notre test, cette présentation a donc eu un intérêt très limité.

Test-Sony-Xperia-Z-Albums1

Lorsque vous visionnez une photo, vous avez accès aux mêmes fonctionnalités que sur la Galerie classique d’Android : du partage, de la retouche, mais aussi un diaporama SensMe qui détecte les visages.

L’application Album est une véritable réussite et démontre que la partie logicielle de Sony sait être à la fois sobre mais regorge de fonctionnalités utiles et bien organisées.

7.2] Walkman

Sony n’y est pas allé de main morte pour les améliorations sonores sur le Xperia Z :

  • AudioClair+ : son plus clair
  • Son Surround (VPT)
  • Clear Phase : réglage automatique de l’écouteur interne
  • xLoud : augmentation du volume du haut-parleur

Notre oreille n’est pas experte dans le domaine, mais le son nous est apparu comme d’une excellente qualité, surtout avec le kit mains libres fourni.

Test-Sony-Xperia-Z-Walkman

Pour ce qui est de l’application Walkman, son ergonomie est une réussite et nombre de constructeurs devraient s’en inspirer. Sur la page d’accueil, on retrouve une grille composée d’icônes réorganisables, avec un accès rapide aux morceaux stockés sur le téléphone, aux albums, aux artistes et aux listes de lecture. Ensuite, SensMe est au rendez-vous : un service qui permet de jouer uniquement des musiques sur un thème précis (soir / énergique / détente / gaie…), Facebook inside Xperia est intégré tout comme une liste de favoris. GraceNote est intégré pour récupérer les informations.

Sur la partie lecture, vous pouvez voir la jaquette du titre actuellement joué. La couleur de l’arrière-plan est obtenue en calculant la couleur dominante de la jaquette (si disponible). Ensuite, vous avez accès à un égaliseur complet avec des modes prédéfinis.

Screenshot_2013-02-12-11-18-40

La cerise sur le gâteau : l’afficheur. Tout comme sur Windows Media Player, vous allez pouvoir afficher des formes qui s’agitent en fonction de la musique. Il en existe de plusieurs types qui vous permettront d’utiliser votre téléphone comme un centre multimédia (le rendu étant magnifique sur une télévision).

7.3] Films

L’application Albums détecte toutes les photos et vidéos de la mémoire interne et de la carte SD. Seulement pour les vidéos, l’interface n’est pas forcément adaptée et en aucun cas triée. C’est ici qu’entre en scène l’application Films qui tire tout son intérêt de l’intégration de GraceNote. Cette base de données géante permet de reconnaître les films / séries du smartphone et de donner les informations adéquates. Pour les films, vous aurez ainsi accès aux noms des acteurs, du réalisateur ou encore d’un bref résumé (hélas souvent en anglais).

Test-Sony-Xperia-Z-Films

Dans notre cas, nous avons mis un épisode de Tron Uprising sur la carte SD. Immédiatement l’épisode a été reconnu et a été identifié par sa saison et son numéro. L’intérêt de l’application Films est de pouvoir utiliser du contenu distant, récupéré depuis un serveur DLNA. Dans notre cas, aucun problème pour trouver le contenu.

Cette application Film possède moins de fonctionnalités que les deux autres, mais réalise parfaitement ce qu’on lui demande. Combiné à un lecteur comme MXPlayer vous aurez alors l’écosystème idéal pour lire tous vos films car le lecteur vidéo par défaut ne lit pas toujours la piste sonore sur du contenu HD.

7.4] Playstation Mobile

Depuis le mois d’octobre 2012, le PlayStation Mobile est disponible sur la PlayStation Vita, mais aussi les terminaux certifiés PlayStation. Le Sony Xperia Z en fait logiquement partie et cet argument est souvent mis en avant. Toutefois Sony a fait un oubli de taille : il n’y a pas de raccourci vers l’application sur le téléphone ! Il faut forcément Googler le terme et tomber sur cette page où vous pourrez alors enfin pouvoir accéder à ce que l’on vous a promis.

L’intérêt du PlayStation Mobile est d’accéder à un catalogue de jeux (et dans une moindre mesure d’applications) complet. La qualité est au rendez-vous et vous avez la garantie de ne pas tomber sur des malwares en tout genres comme il en existe beaucoup trop sur le Play Store.

Screenshot_2013-02-12-11-35-27

L’avantage du PlayStation Mobile est que pour tout achat, vous pourrez jouer autant sur votre terminal Android que sur la PlayStation Vita (la limite est fixée à trois appareils). Le catalogue est plutôt bien fourni pour l’instant avec des jeux répartis dans diverses catégories : aventure, action, réflexion, sport, simulations…

Sachant que la certification est délivrée sur des smartphones double-coeur (le Xperia S par exemple avec son Snapdragon S3) : vous êtes donc assurés de n’avoir aucun problème avec le Xperia Z et son architecture quadruple-coeur.

Screenshot_2013-02-12-11-35-57

7.5] Smart Connect

Smart Connect (anciennement LiveWare Manager) permet de réagir à des événements particuliers. C’est ainsi que lorsque l’alimentation/le kit mains libres/un accessoire Bluetooth/un tag NFC… est connecté/détecté, vous pouvez demander d’ouvrir telle ou telle application ou de modifier les paramètres du téléphone. Cette application est également très utile avec les LiveView et SmartWatch.

Test-Sony-Xperia-Z-SmartConnect

Une séquence de tâches (jusqu’à 15) peut être programmée et les actions peuvent être assignées au « démarrage » de l’action, mais aussi à son « arrêt ». L’application réagit à la fois aux appareils connectés, mais aussi aux plages horaires.

Vous pourrez ainsi décider de stopper la connectivité 3G en rentrant chez vous et d’activer le WiFi par exemple. C’est donc un équivalent des SmartActions chez Motorola.

7.6] TrackID

TrackID est un service de reconnaissance musicale créé par Sony. On le retrouve aujourd’hui sur les smartphones et tablettes de la marque, mais aussi sur les télévisions ou encore le Play Store afin que tous les utilisateurs Android puissent l’utiliser. Contrairement à du Shazam ou du SoundHound, seules les musiques enregistrées auprès des maisons de disque seront reconnues.

Test-Sony-Xperia-Z-TrackID

Dans ce cadre précis, TrackID est sur nos essais la meilleure solution, car la détection est la plus pertinente et surtout plus rapide. Du côté de l’application, vous aurez accès à votre historique (qui à priori se synchronise entre vos terminaux) et le top des titres reconnus.

7.7] Radio FM

L’application dédiée à la radio mérite sa place dans le test, non pas pour ses fonctionnalités, mais pour son interface. Utilisant le kit mains libres comme récepteur (nous avons testé avec le modèle fourni avec d’autres téléphones et la compatibilité n’est pas assurée), vous pourrez naviguer parmi les différentes stations que vous captez. L’intégration de TrackID est très intelligente car un simple clic sur l’icône et la détection sera lancée !

Mais si nous vous parlons de cette application, c’est surtout pour l’intégration des afficheurs du Walkman directement sur cet écran, comme vous pouvez le voir sur la capture :

Screenshot_2013-02-12-11-31-47

1] Présentation du téléphone 6] Appareil photo et vidéo
2] Tour du propriétaire 7] Multimédia
3] Ecran 8] Performances et autonomie
4] Android Jelly Bean selon Sony 9] Conclusion
5] Communication et Internet