La nouvelle guerre des forfaits se joue désormais sur la data, mais Orange n’a pas souhaité s’aligner sur Free et SFR. La raison serait la consommation moyenne des clients.

En mars, Free Mobile a tenté de mener une nouvelle révolution dans le monde de la téléphonie mobile, tout d’abord en revoyant sa politique de roaming, puis en proposant de la data illimitée à certains de ses abonnés. Cette dernière offre semble néanmoins n’être qu’une réponse aux 100 Go de data de RED, auxquels Orange a répondu par une augmentation de son enveloppe 4G.

Orange et Sosh proposent donc jusqu’à 40 Go de data à un prix abordable, un fair use bien loin de ce que proposent ses concurrents… mais cette décision serait réfléchie en interne à en croire EconomieMatin

Selon le site économique, Michel Jumeau, directeur marketing d’Orange, aurait diffusé un communiqué interne aux salariés afin d’affirmer cette position. Il y expliquerait que les forfaits illimités « ont peu de sens » au vu des besoins des abonnés français. En moyenne, un abonné Orange consomme 2,2 Go de data par mois, avec une moyenne haute à 12,2 Go par mois pour les clients Jet, les forfaits les plus onéreux. 40 Go seraient donc largement suffisants pour contenter la clientèle de l’opérateur historique.

Nous n’avons malheureusement pas pu avoir accès à cette lettre afin de confirmer les dires d’EconomieMatin. Son contenu semble néanmoins cohérent avec la politique adoptée par Orange ces dernières années.