Review of: Wiko Cink Peax
Product by:
Tony Balt
Version:
Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich
Price:
169 euros

Reviewed by:
Rating:
4
On 14 février 2013
Last modified:17 avril 2014

Summary:

Basée à Marseille, Wiko est une société qui développe et commercialise des smartphones pour les revendre sur le marché français. Uniquement disponibles en versions nues, les smartphones de Wiko se démarquent avec des tarifs agressifs qui permettent d'avoir un excellent compromis pour les personnes en quête d'un mobile qui propose un prix divisé par deux, tout en gardant une qualité respectable.

Très prisé par la communauté, nous vous présentons aujourd’hui le Wiko Cink Peax.

android-wiko-cink-peax-image-top-0

Basée à Marseille, Wiko est une société qui développe et commercialise des smartphones pour les revendre sur le marché français. Uniquement disponibles en versions nues, les smartphones de Wiko se démarquent avec des tarifs agressifs qui permettent d’avoir un excellent compromis pour les personnes en quête d’un mobile qui propose un prix divisé par deux, tout en gardant une qualité respectable.

A ce jour, Wiko propose une gamme de trois smartphones Android sur le marché français que sont les Cink Slim (4 pouces), Cink King (5 pouces) et enfin le petit dernier qu’est le Cink Peax (4.5 pouces). Après de nombreux retours de la communauté, Wiko a décidé d’écouter ses fans en proposant un smartphone avec une résolution d’écran supérieure qu’est le qHD (540 x 960 pixels) face aux Cink Slim et Cink King qui sont en résolutions WVGA et FWVGA.

En soi, cela reste un bon compromis pour les personnes qui recherchent un mobile d’appoint ou qui ont un petit budget. Au final le smartphone Android s’avère finalement très intéressant, autant sur sa partie logicielle que matérielle. Et puis pour son prix de 170 euros, cela reste dans tous les cas une bonne affaire qui répondra très probablement à un grand nombre de vos attentes.

Merci à LDLC et TopAchat pour le prêt.

La fiche technique

Modèle
Wiko Cink Peax
VersionAndroid 4.0 Ice Cream Sandwich
Ecran4.5 pouces
RésolutionqHD (540 x 960 pixels)
TechnologieIPS-LCD
Densité de pixels~ 245 ppp/ppi
Traitement contre les chocsNon
Processeur (CPU)double-coeur Mediatek MT6577 cadencé à 1GHz
Chipset graphique (GPU)PowerVR SGX531
Mémoire vive (RAM)1 Go
Mémoire interne4 Go
Support microSD-HCOui jusqu'à 32 Go
APN (caméra)8 mégapixels
Caméra frontale1.3 mégapixels
Carte SIMOui, DualSIM standards
WiFi - Wi-Fi DirectOui, b/g/n - Oui
DLNA - Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth - Hotspot USB
Oui - Oui

Oui - Oui
BluetoothOui, 4.0
Réseaux7.2 Mbps en DL - 5.76 Mbps en UL
NFC (Near Field Communication)Non
Boussole - GPS - BaromètreOui - Oui - Non
Accéléromètre - GyroscopeOui - Non
Capteur de proximité et lumièreOui - Oui
Port micro-USB - HDMIOui - Non
Tuner FM (Radio)Oui
Sortie jack 3,5 mmOui, 3.5 mm
Amélioration sonoresNon
Batterie1800 mAh
Dimensions133,2 x 67,9 x 8,9 mm
Poids124 grammes
DAS0,941 W/kg
Prix169 euros

Le contenu de la boîte

android-wiko-cink-peax-contenu-boite-0

Dans la boîte, vous retrouverez :

  • un Wiko Cink Peax
  • un câble microUSB
  • un casque – kit piéton
  • un adaptateur chargeur
  • un manuel d’emploi

Prise en main

Dans cette première partie, je vais aborder la composition extérieure du Cink Peax.

Comme certains d’entre vous auront pu le constater, le Cink Peax s’inspire beaucoup du Galaxy S III avec des formes très proches et surtout cette bande argentée qui parcourt de part et d’autre le mobile.

android-wiko-cink-peax-package-1

Pour l’écran tactile, Wiko a choisi la technologie IPS-LCD qui apporte une vraie plus-value en terme de qualité, sur une taille totale de 4,5 pouces en résolution qHD (540 x 960 pixels).

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-2

Sur le front de l’appareil, on retrouve une caméra frontale de 1,3 mégapixels, les capteurs de proximité et luminosité, ainsi qu’une diode de notifications (deux couleurs : verte ou rouge).

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-3 android-wiko-cink-peax-prise-en-main-4

Au pied, seules les touches sensitives tactiles sont présentes avec un accès au Menu, Home et Retour.

A sa tête, il y a deux branchements dédiés aux ports micro jack audio de 3,5 mm et un 2-en-1 MHL qui est nativement compatible en microUSB et microHDMI.

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-6

L’arrière du mobile est composé d’une coque en plastique lisse qui reste tout de même sujette aux traces de doigts et qui a tendance à se déboîter bien trop facilement, notamment lors des chutes.

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-7

Sur sa nuque, on a un appareil photo de 8 mégapixels OmniBSI avec un double flash LED.

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-8

En quelques mots, la technologie OmniBSI vise à offrir une absorption accrue de la lumière que ce soit de nuit ou en plein jour, tout en permettant d’avoir une caméra plus fine qui prend une place moins conséquente.

Une fois la façade arrière ouverte, on découvre la conception interne du Cink Peax.

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-10

On retrouve les deux emplacements dédiés aux cartes SIM (format standard), ainsi qu’un emplacement pour une carte microSD (jusqu’à 32 Go + 4 Go de mémoire interne = un total de 36 Go).

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-11

Globalement, la finition du produit est assez bonne et offre une prise en main très agréable.

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-1

Cependant, je reste dubitatif sur la coque arrière qui a tendance à se détacher bien trop facilement lorsque le smartphone tombe sur le dos.

Ecran

L’écran, un point essentiel dans un smartphone.

android-wiko-cink-peax-prise-en-main-12

Je dois avouer que la qualité de l’écran tactile m’a laissé bouche bée sur plusieurs couleurs qui rendent très bien, mais attention la densité de pixels est de l’ordre d’un écran en résolution qHD, soit ~ 245 ppi.

Pour rappeler les caractéristiques techniques, il s’agit toujours d’un écran tactile d’une taille de 4,5 pouces en résolution qHD (soit 540 x 960 pixels) qui emploie la technologie IPS-LCD.

Par la suite, vous allez pouvoir découvrir de quelle manière les couleurs de l’écran se comportent face à d’autres terminaux milieux et hauts de gamme : Xperia Z à gauche, Galaxy Nexus au milieu, et enfin Cink Peax à droite.

android-wiko-cink-peax-comparaison-ecran-image-1

Bien que cette photo ait été prise dans une pièce sombre on pourrait croire que l’écran du Cink Peax à un léger dégradé sur le blanc, mais en réalité non, et ils se positionnent même derrière le Xperia Z. Inutile de s’attarder sur le Galaxy Nexus qui est clairement hors course avec des blancs bien trop foncés.

android-wiko-cink-peax-comparaison-ecran-image-2

Sur les noirs, le vainqueur incontestable est le Galaxy Nexus accompagné de son écran Super AMOLED HD.

android-wiko-cink-peax-comparaison-ecran-image-3

De vrais rouges sur les Cink Peax et Xperia Z, alors que le Galaxy Nexus a plus tendance à partir sur un rouge légèrement orangé.

android-wiko-cink-peax-comparaison-ecran-image-4

Des verts plutôt colorés pour le Cink Peax, tandis qu’on est sur un contraste légèrement plus foncé avec le Xperia Z.

android-wiko-cink-peax-comparaison-ecran-image-5

Très peu de chose à dire sur les bleus, les trois écrans se valent avec peut-être un contraste plus profond en faveur du Xperia Z.

android-wiko-cink-peax-comparaison-ecran-image-6

Une première aquarelle de couleur complète afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion.

android-wiko-cink-peax-comparaison-ecran-image-7

Pour conclure avec une mire.

Malheureusement, je n’avais pas de terminaux d’entrées de gamme sous la main pour réaliser des tests plus équitables en faveur du Cink Peax, mais pour être tout à fait honnête il les aurait certainement tous mangé.

Appareil photo

Ah ! l’appareil photo reste aussi un point central dans un smartphone et il s’en sort plutôt bien même s’il y a encore besoin d’un ou deux réglages logiciel de la part de Wiko.

A titre d’information, l’appareil photo dorsal du Wiko Cink Peax est capable de prendre des photos en 3072 x 3736 pixels, ainsi que des vidéos en 1280 x 720 pixels.

Qualité photo

Pour un smartphone à si petit prix, la qualité des photos et les modifications logicielles apportées restent tout à fait honorables, avec notamment la possibilité de faire du HDR (High Dynamic Range).

android-wiko-cink-peax-appareil-photo-1

Néanmoins, Wiko a laissé passer une erreur logicielle de taille sur un contraste bien trop pointilleux qui tire les rouges en violets sur les photos (et déteint également sur l’enregistrement vidéo).

Il s’agit principalement d’une erreur logicielle puisque lorsque l’on transvase en mode nuit ou coucher de soleil les couleurs reviennent à la normale. Hélas, le mode par défaut reste muet. Constatez-le par vous-même.

Exemple 1

android-wiko-cink-peax-photo-extérieur-images-1

exemple 2

android-wiko-cink-peax-photo-extérieur-images-2

exemple 3

android-wiko-cink-peax-photo-extérieur-images-3

Le dernier exemple n’est pas une farce : les deux bugdroids sont normalement bien Jaune et Bleu, et non Rose et Vert comme la photo pourrait nous le faire croire. Les visuels sont disponibles en qualité originale à cette adresse. Notez que ce problème est réglable depuis les paramètres de l’appareil photo en réglant le contraste de l’image en faible.

Qualité vidéo

La partie logicielle est assez confortable en reprenant la plupart des options d’Android de base avec quelques ajouts mineurs, tels que les effets de couleur, les arrières-plan et les drôles de têtes.

android-wiko-cink-peak-sync-caméra-options-0

Avec le mode de prise de photo, on pouvait toutefois pallier au problème de contraste en modifiant l’effet de couleur. Impossible avec la caméra, sauf si vous aimez filmer en noir et blanc.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Caméra Frontale

Rien de très transcendant avec la caméra frontale, des photos en 1280 x 960 pixels et de l’enregistrement vidéo en 1280 x 720 pixels.

IMG_20130212_172701

Ici, seules les options de base d’Android sont présentes et la qualité reste correcte dans les deux cas, que ce soit en photo ou vidéo.

Android et son interface

Sur cette partie, je vais présenter la plupart des fonctionnalités et des applications fournies avec le Cink Peax.

L’écran d’accueil du mobile s’avance avec peu d’options, cependant il a le mérite d’inclure l’ajout et la suppression de bureau à souhait, et même d’en définir un par défaut.

android-wiko-cink-peax-home-1

Les paramètres ont été retravaillés, afin de permettre à l’utilisateur de profiter au maximum des fonctionnalités que propose le smartphone, comme l’accès aux options Dual-SIM, HDMI (via MHL), etc.

android-wiko-cink-peax-paramètres-1

On retrouve également la patte Wiko dans de multiples options pratiques, telles que la mise en marche et l’arrêt automatique de son smartphone à des heures choisies, la configuration d’un profil (sonnerie et vibration, silencieux, réunion, etc), mais aussi la possibilité de modifier très facilement le thème de son smartphone en quatre couleurs (Bleu Android, Framboise, Menthe et Moka).

android-wiko-cink-peax-appels-paramètres-étendues-1

Un casque audio et hop vous avez accès à vos stations de radio favorites grâce à l’intégration native d’un Tuner FM (compatible au niveau mondial).

android-wiko-cink-peax-radio-fm-1

Sur le réseau d’origine, la qualité en appel téléphonique reste tout à fait correcte, cependant elle devient plus que passable lors du passage en itinérance (exemple fréquent chez Free Mobile).

android-wiko-cink-peax-appels-1

Une application Horloge multifonctions qui vous réveillera, affichera les fuseaux horaires mondiaux des villes, minutera ou chronométrera votre cuisson pendant que vous faites la cuisine.

android-wiko-cink-peax-horloge-1

Un dictaphone, c’est toujours utile d’en avoir un !

android-wiko-cink-peax-dictaphone-1

Avec un mobile DualSIM, Wiko a voulu pousser l’expérience un peu plus loin en intégrant une suite d’options dédiées qui permettront de gérer facilement la ou les cartes SIM.

android-wiko-cink-peax-dual-sim-1

Depuis le menu Gestion SIM, il sera possible d’activer ou de couper l’une de ses cartes SIM, de choisir sur laquelle on souhaite recevoir des appels, appels vidéos et SMS/SMS, ainsi que celle sur laquelle on veut se connecter en 3G.

Un avantage mineur qui a tout de même le mérite d’être évoqué, une option dédiée aux paramétrages du pourcentage de la batterie peut être ajoutée dans la barre d’état (disponible dans Paramètres > Batterie). Un gros +1 à Wiko pour le coup.

android-wiko-cink-peak-batterie-status-paramètres-image-1

Dossiers, une application standard qui servira uniquement à naviguer dans ses dossiers pour retrouver une musique, un film ou un dossier. Hélas trop limitée, je vous conseille vivement de chercher une alternative plus complète sur le Play Store.

android-wiko-cink-peax-dossiers-1

Gros point noir pour le GPS, le signal met bien trop longtemps à se positionner (plus d’une minute, c’est grave docteur !)

android-wiko-cink-peak-sync-gps-image-0

Actuellement, le Wiko Cink Peax tourne sous Android Ice Cream Sandiwh (4.0.4) avec de légères modifications de son interface.

android-wiko-cink-peax-about-phone-1

A souligner : une mise à jour vers Android 4.1 est bel et bien prévue par Wiko (tous les détails).

Performances et autonomie

Performances

Ne possédant plus aucun smartphone qHD (hormis le Cink Peak), j’ai finalement décidé d’établir quelques fines comparaisons avec le Galaxy Nexus. Même s’il y a parfois de grandes similitudes dans les résultats obtenus entre les Cink Peak et Galaxy Nexus, il ne faut pas oublier que le Galaxy Nexus reste techniquement plus performant puisqu’il possède un écran de plus haute résolution (720 x 1280 pixels) qui nécessite plus de ressources pour fonctionner.

android-wiko-cink-peax-epic-citadel-image-001

Tous les résultats obtenus par le biais des tests réalisés sur le Cink Peax avancent un smartphone performant qui engloutit littéralement le Motorola RAZR (premier du nom) qui embarque un écran de résolution identique et une architecture double-coeur, mais qui est de marque TI OMAP 4430 pour le RAZR, contrairement au Cink Peax qui est propulsé par une Mediatek MT6577 avec une cadence qui est en plus moins importante.

android-wiko-cink-peax-benchmark-quadrant-0

Avec le test réalisé sur Quadrant (dernière version), j’ai été agréablement surpris qu’il dépasse de 600 points le Galaxy Nexus avec un score de 2850 en faveur du Cink Peax.

android-wiko-cink-peax-benchmark-antutu-0

AnTuTu vient rééquilibrer les choses avec un mobile qui reste tout de même relativement performant. Avec 6739 points, le Cink Peax se fait ici dépasser de 700 points par le Galaxy Nexus.

android-wiko-cink-peax-benchmark-linkpack-0

Pour continuer sur cette lancée, j’ai une fois de plus constaté un rapprochement assez important entre les résultats obtenus par les Cink Peax et Galaxy Nexus.

android-wiko-cink-peax-benchmark-epic-citadel-images-1

Pour conclure, j’ai choisi Epic Citadel, le dernier gros outil de benchmark basé sur le moteur graphique Unreal Engine 3 qui a dernièrement été déployé sur Google Play.

Ici, il me semble que l’optimisation réalisée par Epic Games privilégie l’architecture Texas Instruments en dépit de la Mediatek qui obtient un score bien moins élevé :

  • Cink Peax : 34.2 images par seconde en High Performance
  • Galaxy Nexus : 44.4 images par seconde en High Performance

Quoi qu’il en soit, il est tout de même utile de faire remarquer que le Cink Peax profile de très bonnes performances en utilisation et pourra sans problème faire tourner les derniers gros jeux du Google Play (évidemment, seulement s’ils sont initialement compatibles avec les architectures Mediatek). Il faut noter que cette marque d’architecture commence de plus en plus à se démocratiser, et c’est clairement un bon présage pour la suite.

Autonomie

Pour vous répondre sur la partie « autonomie », j’ai réalisé de nombreux tests qui se sont révélés être très convaincants, néanmoins j’ai uniquement retenu les tests sur la durée et non sur une journée puisque les utilisations diffèrent finalement beaucoup trop d’un utilisateur à l’autre (l’un va jouer, tandis que l’autre va aller sur twitter. En clair, c’est bien trop inexact).

android-wiko-cink-peax-batterie-image-0

exemple de l’autonomie en lecture continue de vidéo

Pour vous donner un ordre d’idée, le Cink Peax est à :

  • 47% de batterie après ~ 4h15 en lecture de vidéo (luminosité à 40% et réseaux mobiles activés)
  • 51% de batterie après ~ 8h40 en lecture de musique (écran éteint, réseaux mobiles activés et volume des écouteurs au maximum)

Une fois de plus très surpris, un peu comme avec l’autonomie phénoménale du ZTE Blade III.

Conclusion

Notre verdict :

Design :
Note :

Plutôt bien réalisé, mais qui s’inspire peut-être un peu trop de la troisième génération de Galaxy S.

Ecran :
Note :

Un écran de bonne facture pour un smartphone à si petit prix en technologie IPS LCD sur un qHD.

Caméra :
Note :

Malgré un souci logiciel, on reste sur deux caméras tout à fait correctes. Une mise à jour devrait être déployée très rapidement pour rectifier le tir du contraste, cependant il existe une solution pour corriger temporairement ce souci de teinte à partir des paramètres de l’appareil photo.

Performances :
Note :

Performances globales très convaincantes en utilisation et en jeux pour un smartphone qui se positionne parmi les entrées de gamme.

Logiciel :
Note :

Optimisation logicielle excellente, très peu de ralentissements pour un système relativement fluide dans toutes les situations.

Autonomie :
Note :

Deux mots : très satisfaisante

Note globale :
Note :

Le Wiko Cink Peax s’avance avec un rapport qualité/prix imbattable sur le marché mobile, je le conseille à toutes les personnes qui ne souhaitent pas débourser une fortune dans un smartphone Android et même aux personnes qui seraient à la recherche d’un téléphone d’appoint. Quoi qu’il en soit, vous ne trouverez pas mieux ailleurs pour ce prix là. Trois mots : performance, fluidité et autonomie. Attention aux défauts matériels, les taux de retour sont plus élevés que la moyenne chez Wiko.

Pour Contre
  • Ecran de bonne facture
  • Batterie amovible
  • LED de notifications
  • Interface constructeur légère et ergonomique
  • Emplacement microSD
  • Mobile à aspect solide et robuste
  • Emplacement DualSIM
  • La façade arrière a tendance à se détacher trop facilement
  • Réception réseau assez mauvaise en itinérance
  • La synchronisation du GPS est bien trop longue (supérieure à une minute)
  • L’appareil photo a vraiment tendance à transformer les rouges en violets

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Petite erreur de ma part au début de la vidéo, je confirme bien que tous les Wiko ont un appareil photo de 8 mégapixels (et non le contraire..), même s’il s’agit bien d’un 5 mégapixels qui extrapole en 8 mégapixels.

Prix et disponibilité

android-wiko-cink-peax-package-1

Le Wiko Cink Peax est déjà disponible dans le commerce sans abonnement :

Chez LDLC pour 189,95 euros :

Chez GrosBill pour 169,00 euros :

Chez RueDuCommerce pour 169,90 euros.

Chez Topachat pour 169,90 euros.