Nous en avons parlé à de nombreuses reprises, mais nous n’avons pas eu l’occasion de le tester. Notre confrère Pierre, de Blogeee.net, a pu tester l’AC100 de Toshiba. Pour rappel, c’est un netbook sous Android et propulsé avec de l’ARM NVidia Tegra 250 et 512 Mo de RAM. L’écran est un 10 pouces LED brillant en résolution 1024 par 600 pixels.

Toshiba a choisi d’utiliser Android 2.1 pour plusieurs raisons : c’est un système rapide et performant, adapté à la mobilité, optimisé pour l’autonomie et avec un choix logiciel important.

Concernant la finition et l’hardware, il semble que Toshiba ait réalisé du très bon travail :

L’AC100 est une machine merveilleuse, un vrai netbook avec un respect de tous les impératifs du genre : Solidité et résistance aux chocs, maniabilité et légèreté.

Autre point fort, l’aptitude a se mettre en veille et a se réveiller aussi vite qu’un smartphone : Cette qualité préserve en soi énormément la batterie et ce pour de multiples raisons.

Le Toshiba AC100 tient 8 heures. Une bonne performance pour netbook, le tout dernier MacBook Air de 11,6 pouces ne dépasse quant à lui pas les 5 heures d’autonomie. Il fait également tourner du DIVX en 1080p et 720p sans fautes.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Côté logiciel, le choix d’Android 2.1 semble discutable. D’un côté, comme le dit si bien Pierre, l’AC100 est performant avec Android pour de nombreuses fonctionnalités de mobilité/bureautique :

L’AC100 se comporte donc très bien dans toutes les tâches actuelles, surf, affichage d’images ou de photos, lecture de livres numériques,  de PDF, traitement de texte ou tableur, affichage 3D qu’il gère sans problèmes et lecture de musique ou de vidéo numérique. . Seul le support du flash dans cette version de la machine en Android 2.1 n’est pas géré, c’est le seul problème rencontré au quotidien avec des tâches que l’on aurait aimé plus fluides.

Néanmoins, Toshiba n’a pu faire « signer » son netbook par Google, il lui manque donc l’Android Market (et les applications Google), et son armada composée de plus de 100 000 applications. Même si les efforts de Toshiba pour fournir une offre logicielle suffisante sont bien là, Toshiba aurait pu créer ou nouer un partenariat afin de proposer un market d’applications dédié aux netbooks.

Néanmoins la machine souffre de son enfermement logiciel, l’absence de market peut se contourner mais il faut sensiblement bidouiller la machine pour avoir plus de latitude dans ses choix logiciels : En clair si vous arrivez à activer l’Android Market, cette machine est géniale, sinon son intérêt est limité par la somme que vous êtes prêt a dépenser pour retrouver des applications gratuites sur d’autres plates formes.

Google a mis en place un cahier des charges stricte afin de garantir que les applications sur l’Android Market tourent correctement : écran tactile, WiFi, accéléromètre, boussole, écran de moins de 7 pouces… un cahier des charges adaptés aux smartphones et aux petites tablettes, qui devrait évoluer avec l’arrivée des prochaines versions d’Android. Je ne sais pas si Google compte s’intéresser aux netbooks avec Android, ou laisser la place à Google Chrome OS.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Je vous conseille de lire le test de Blogeee, très complet. A 300 euros, le Toshiba AC100 semble être un des netbooks les plus complets en mobilité.