Facebook a du mal à endiguer les discours de haine sur sa plateforme, alors qu’il fait du zèle pour empêcher toute image de téton d’apparaître dessus. Mark Zuckerberg s’est exprimé à ce sujet.

Facebook a toujours lutté contre les contenus pornographiques sur sa plateforme. Le réseau social est même connu pour en faire beaucoup trop et a souvent été pointé du doigt pour sa censure abusive des images où l’on aperçoit le téton d’une personne. Un hashtag #freethenipple avait même été lancé sur Instagram pour lutter contre cette politique.

Facebook déteste donc les tétons qui détonnent dans les fil d’actus. Une attitude qui étonne alors que la plateforme avance encore beaucoup trop à tâtons dans sa timide lutte contre les discours haineux qui la tétanisent — même si l’entreprise a tout de même déployé un dispositif pour contrer l’apologie du terrorisme.

Mark Zuckerberg s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet lors de l’annonce des résultats financiers du premier trimestre 2018 (PDF) de Facebook. Comme le cite Engadget, le patron de l’entreprise a expliqué « qu’il est beaucoup plus facile de construire un système d’intelligence artificielle pour détecter un téton qu’il ne l’est pour repérer un discours haineux ».

À noter que Facebook a assoupli sa politique pour lutter contre la nudité, autorisant ainsi les images d’allaitement ou des photos historiques (ex : la photo de la petite fille fuyant, nue, un bombardement au napalm pendant la guerre du Viêt Nam). Vous trouverez plus d’informations dans les politiques d’utilisation du réseau social qui indique vouloir protéger les mineurs face aux images sensibles.

Côté financier, Facebook se porte très bien en enregistrant un bénéfice net de 4,9 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l’année 2018, malgré le scandale Cambridge Analytica qui a fortement entaché l’image de l’entreprise.

À lire sur FrAndroid : Virer Mark Zuckerberg de Facebook ? Un puissant groupe fait pression pour évincer le créateur

Incontournable et connu de tous Facebook est le plus grand réseau social existant, fort de ses deux milliards d’utilisateurs et d’un nombre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Le premier réseau social du monde avec deux milliards d’utilisateurs
  • Suivez les actus de vos amis et communiquez avec eux
  • Profitez de dizaines de fonctions