Comment saisir l’heure bleue en photographie avec son smartphone ?

Ce contenu est offert par Samsung et réalisé par Humanoid xp

Maintenant que vous maîtrisez parfaitement l’art de la photo de Golden Hour, passons maintenant à la fraîcheur de l’heure bleue ! Découvrez ici tous nos conseils pour obtenir ces clichés magnétiques, teintés de ce bleu théâtral.

Qu’est-ce que l’heure bleue ?

L’heure bleue, aussi appelée « entre chien et loup », a lieu 2 fois par jour : au crépuscule et au lever du soleil. Ce moment unique, qui dure environ 30 minutes, est particulièrement prisé des photographes, à l’instant où le ciel se colore d’un bleu particulièrement profond et saturé.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’heure bleue se prête très bien à la photographie au smartphone. Éminemment “instagrammable”, ce moment singulier est une excellente occasion de découvrir les fonctionnalités de votre application photo et d’apprendre à optimiser les réglages. Le contraste de lumières et de couleur entre le ciel et la terre sublime ce genre de photos, lui apportant une puissance poétique.

Le choix du lieu

Choisir le bon endroit et le bon moment est un critère particulièrement important en photographie. Le site internet Blue Hour Site vous aide à déterminer le meilleur moment pour photographier l’heure bleue selon votre position géographique.

D’une manière générale, l’espace urbain ou les paysages dégagés se prêtent parfaitement à l’heure bleue. Mais il n’est pas question de faire dans le détail : les prises de vue de personnes ou des portraits sont à éviter, ou en tout cas moins conseillées. En ville, l’éclairage urbain jaune des lumières artificielles fait ressortir le bleu intense et froid du ciel à ce moment, créant un contraste esthétiquement fort. À la campagne ou dans la nature, n’hésitez pas à faire entrer dans votre composition chaque élément du ciel (nuages, lune…) Ceux-ci renforcent l’intensité et la singularité de l’image.

À noter que le rendu dépendra du climat. Un ciel couvert et grisonnant restera gris ! Il faudra revenir sur les lieux une prochaine fois lorsque les conditions seront plus propices à la réalisation de ce type de clichés, notamment pour obtenir ce fameux bleu tant attendu.

L’heure bleue avant l’aube. Photo prise au Galaxy S20+, en utilisant ici le mode Nuit de l’application photo.

L’heure bleue avant l’aube. Photo prise au Galaxy S20+, en utilisant ici le mode Nuit de l’application photo.

Soigner la composition et le cadrage

1- Les réglages de base

Comme dans toute photographie, le cadrage a évidemment une grande importance. Lors de l’heure bleue, n’hésitez pas à cadrer en laissant une grande proportion de ciel et à faire entrer les éléments célestes dans votre composition. Le contraste entre le ciel et la terre est particulièrement saisissant à cette heure et la lune ou de beaux nuages colorés apporteront un relief puissant à vos clichés.

L’heure bleue avant l’aube. Photo prise au Galaxy S20+, avec le mode pro.

L’heure bleue avant l’aube. Photo prise au Galaxy S20+, avec le mode pro.

Si vous possédez un smartphone avec plusieurs optiques, nous vous conseillons de zoomer le moins possible, voire de ne pas zoomer du tout. Vous pouvez privilégier le grand-angle afin d’obtenir un plan le plus large possible, ce qui vous laissera une marge de manœuvre pour retailler votre image ensuite et lui apporter le cadrage souhaité. Enfin, enclencher le mode nuit de votre smartphone vous permettra de compenser le manque de luminosité de l’aube et du crépuscule.

L’heure bleue avant l’aube. Photo prise au Galaxy S20+, avec le mode pro.

L’heure bleue avant l’aube. Photo prise au Galaxy S20+, avec le mode pro.

Notre conseil : laissez-vous guider par l’ambiance du moment et n’essayez pas d’obtenir à tout prix l’image techniquement parfaite lors de l’heure bleue. Avoir des parties floues, une surexposition ou sous-exposition par endroits n’altérera pas la poésie et la dimension onirique de ce genre d’image. Bien au contraire !

2- Mode nuit ou mode Pro ?

Lorsque vous voulez prendre une photo avec une très faible luminosité, vous avez deux choix : soit opter pour le mode nuit, soit opter pour le mode Pro et faire vos propres réglages. Le mode nuit de votre smartphone vous permet de photographier dans des conditions lumineuses difficiles sans vous soucier des réglages, comme les ISO ou le temps d’exposition. N’hésitez pas à opter pour ce mode pour vos photographies de l’heure bleue. Vous augmentez ainsi le temps de pose et permettez au capteur de votre appareil de laisser passer le maximum de lumière.

Que sont les ISO ?

Que sont les ISO ?

Que sont les ISO ?

Lorsque l'on parle d'ISO ou de sensibilité ISO, on parle de la sensibilité du capteur à la lumière. Vous pouvez régler vous-même les ISO sur votre smartphone en passant par le mode manuel. Plus les ISO sont élevées, plus ils sont sensibles à la lumière et adaptés à la photo de nuit. Inversement, plus ils sont bas, plus ils sont adaptés à des scènes lumineuses

Pour la thématique de l’heure bleue, le mode manuel est une alternative très intéressante afin de compenser le manque de lumière. Comme il est rare de se déplacer avec un trépied lorsque l’on pratique la photo au smartphone, vous pouvez caler votre appareil sur un support afin d’augmenter le temps de pose et permettre au capteur d’emmagasiner un maximum de lumière. Si vous utilisez le mode nuit, l’augmentation du temps de pose vous sera proposée automatiquement.

Sur le Galaxy S20, les modes Nuits et Pro se trouvent dans l’onglet plus. En maintenant votre doigt sur ces modes, vous avez la possibilité de les déplacer afin de les avoir en raccourci dans la barre inférieure de l’application photo.

Sur le Galaxy S20, les modes Nuits et Pro se trouvent dans l’onglet plus. En maintenant votre doigt sur ces modes, vous avez la possibilité de les déplacer afin de les avoir en raccourci dans la barre inférieure de l’application photo.

Ci-dessous, voici trois clichés pris avec le Galaxy S20+ du même instant de l’heure bleue : l’un en mode automatique, l’un en mode manuel, et le dernier en mode nuit.

Et voici cette même heure bleue au crépuscule, en mode nuit :

La même photo qu’au-dessus, mais prise avec le mode Nuit. SI le ciel ressort parfaitement, les lumières de la ville sont moins bien gérées.

La même photo qu’au-dessus, mais prise avec le mode Nuit. SI le ciel ressort parfaitement, les lumières de la ville sont moins bien gérées.

Les réglages de l’appareil photo de votre smartphone seront, de base, en mode automatique. Sur le Galaxy S20+, le mode automatique apporte un rendu particulièrement propre (l’appareil vous indiquant par exemple la meilleure prise de vue lorsque l’option « Aide au Cadrage » est activée dans les paramètres de l’application photo), mais reste tout de même limité, car vous n’avez pas la main sur tous les réglages. L’heure bleue étant un moment où la luminosité est assez basse, elle demande un peu de réglages et de précisions. Nous vous conseillons d’opter plutôt pour les modes Nuit ou Pro (réglages manuels).

Le mode nuit vous aidera à compenser le manque de luminosité, mais peut apporter parfois un peu « trop » de lumière : vous prenez le risque que votre photo apparaisse moins contrastée et perde un peu de sa singularité. Le mode pro reste probablement celui qui vous permettra de coller au plus près du résultat attendu. Vous pourrez faire tous vos réglages manuellement et obtenir des clichés propres et précis. Réglez subtilement les iso pour l’heure bleue. Ne les augmentez pas trop, au risque de vous retrouver avec un peu trop de bruit numérique (des petits carrés, voire des zones floues ou mal définies dans la photo). Le réglage de l’ouverture du diaphragme (où le temps d’exposition, indiqué par une fraction, à côté des ISO et dont vous pouvez observer l’ajustement sur l’écran du smartphone avant d’appuyer sur le déclencheur) vous sera également d’une aide précieuse.

Dernier conseil, enfin : pensez à régler le format d’image au format RAW. Le format JPG étant destructeur en termes de qualité, il offre très peu de flexibilité pour réaliser des retouches par la suite.

Pourquoi utiliser le format RAW ?

Pourquoi utiliser le format RAW ?

Pourquoi utiliser le format RAW ?

Le RAW est le format idéal à utiliser en photographie, même au smartphone. Ce format brut offre une qualité d'image supérieure et des nuances délicates, ainsi que beaucoup plus de possibilités de retouche. Vous pouvez en amont régler la balance des blancs, la luminosité et la température des couleurs de manière bien plus précise qu'au format JPG.

Le petit plus qu’offre Instagram

Pourquoi ne pas utiliser les fonctionnalités d’Instagram pour retoucher votre photo ? Une retouche subtile des contrastes et de la saturation permettra de gagner en profondeur esthétique. Attention toutefois à ne pas trop en faire au risque que l’image paraisse artificielle, le bleu de l’atmosphère étant déjà très saturé à cette heure-ci.

Ci-dessous, un exemple de retouche grâce à Instagram :

Voici la photo de base prise avec un Galaxy S20 que l’on va retoucher avec Instagram.

Voici la photo de base prise avec un Galaxy S20 que l’on va retoucher avec Instagram.

Et voici la photo finale, une fois qu’elle a été retouchée via Instagram.

Et voici la photo finale, une fois qu’elle a été retouchée via Instagram.

Voici les différentes étapes pour parvenir à ce résultat :

1/ Cette photo n’est pas bien cadrée : l’image est bancale et on y aperçoit trop d’éléments d’architecture inintéressants pour notre thème. Commençons donc par recadrer ce cliché afin de faire ressortir le ciel et lui laisser plus de place.

1/ Cette photo n’est pas bien cadrée : l’image est bancale et on y aperçoit trop d’éléments d’architecture inintéressants pour notre thème. Commençons donc par recadrer ce cliché afin de faire ressortir le ciel et lui laisser plus de place.

2/ Une fois notre image recadrée comme on le souhaite, passons aux modifications proposées par Instagram. Ici, nous commençons par pousser les contrastes afin d’intensifier le bleu puis nous saturons très légèrement l’image pour faire ressortir le bleu (pas la peine d’en faire trop, le bleu est déjà très saturé à ce moment).

2/ Une fois notre image recadrée comme on le souhaite, passons aux modifications proposées par Instagram. Ici, nous commençons par pousser les contrastes afin d’intensifier le bleu puis nous saturons très légèrement l’image pour faire ressortir le bleu (pas la peine d’en faire trop, le bleu est déjà très saturé à ce moment).

 

3/ Petit effet de zèle : l’effet vignettage attirera l’attention sur la majesté des cieux.

3/ Petit effet de zèle : l’effet vignettage attirera l’attention sur la majesté des cieux.

4/ Deuxième petit effet de zèle : flouter les bords. Cet effet n’est absolument pas obligatoire, mais il attirera le regard au centre de l’image, où se trouve le bleu majestueux.

4/ Deuxième petit effet de zèle : flouter les bords. Cet effet n’est absolument pas obligatoire, mais il attirera le regard au centre de l’image, où se trouve le bleu majestueux.

Concernant la retouche, faites-vous confiance et souvenez-vous qu’il n’y a pas de règle de retouche ultime. C’est votre patte personnelle qui fera le charme de votre image !

Retoucher pour gagner en intensité

Les smartphones permettent des retouches en post-production particulièrement intéressantes. Que ce soit directement dans votre galerie ou à l’aide d’applications, quelques ajustements rapides vous permettront de gagner en intensité et en qualité d’image.

Si vous souhaitez appliquer des retouches particulièrement précises et pointues, nous vous conseillons l’application Snapseed (disponible gratuitement). Nous avons effectué des retouches similaires à celles proposées par Instagram, mais en version bien plus poussée. Testez l’application et amusez-vous avec en jouant avec le contraste, la saturation et le vignettage : elle est intuitive et permet de personnaliser vos clichés très proprement.

 

Quelques conseils pour finir

L’heure bleue se prête particulièrement bien à la photo au smartphone : c’est un moment singulier, éphémère et que l’on capte souvent « par hasard ». Les conditions climatiques influençant particulièrement le rendu, une trop grande préparation n’est pas forcément utile. D’où l’avantage du smartphone, ce petit objet que l’on transporte partout avec soi, pour capter cet instant exceptionnel !

  • Pour vous inspirer, n’hésitez pas à jeter un œil sur Instagram et aux hashtags #bluehour ou #heurebleue, et à vous aider du site Blue Hour.
  • Si vous vous sentez à l’aise et souhaitez aller plus loin, vous pouvez utiliser un trépied et opter pour vos propres réglages.
  • Souvenez-vous cependant que la technique ne fait pas tout. Même si vous êtes parfaitement équipé, ne vous inquiétez pas de ne pas réussir votre photo du premier coup : ce genre de cliché est souvent une combinaison de chance et de hasard, et demande de connaître un peu son environnement afin de se tenir prêt à appuyer sur le déclencheur !