Pourquoi choisir la photo verticale et comment la réussir ?

Ce contenu est offert par Samsung et réalisé par Humanoid xp

Vaut-il mieux prendre sa photo en mode portrait ou paysage ? Ce choix cornélien, vous n’y avez probablement jamais réfléchit ! Et pourtant, shooter verticalement comporte quelques spécificités à prendre en considération. On vous explique comment bien réussir sa photo verticale.

Plébiscitée par Instagram, la photographie verticale s’est popularisée dans notre consommation quotidienne de réseaux sociaux. À l’heure du swipe et du scroll, les photos en mode portrait s’adaptent parfaitement à nos smartphones. Couvrant la majorité de notre écran, l’expérience est tout aussi saisissante quand le cliché est réussi.

Par son format, la photo verticale a une moins bonne capacité à intégrer des informations et limite le nombre d’objets ou de personnes dans votre composition. Capturer une scène dans sa hauteur va donc vous demander un peu plus d’imagination. Voici quelques conseils simples pour réussir votre photo verticale.

Tirez le portrait

Lors de votre balade quotidienne d’une heure, vous vous trouvez dans une belle scène avec votre ami(e). « Attends 2 secondes, je fais une story ! » La lumière est belle et vous dégainez votre smartphone pour figer ce moment. Instinctivement, vous allez tenir votre téléphone en position verticale avant d’appuyer sur le déclencheur. Spoiler alert : oui, le mode portrait est adapté au… portrait. Mais pourquoi ?

Portrait réalisé avec le Samsung Galaxy S20.

Portrait réalisé avec le Samsung Galaxy S20.

Physiologiquement, nous disposons d’une vision plus large que haute. Avec un portrait, on maximise donc encore plus l’attention sur le sujet en limitant les détails du décor. De manière générale, le mode portrait s’applique très bien lorsque votre sujet est plus long que large.

Pour sublimer votre portrait, l’effet Bokeh est particulièrement prisé. Pour le réaliser, placez-vous entre 1 m et 2 m de votre sujet et veillez à ce qu’il y ait assez de recul avec l’arrière-plan pour qu’il soit bien flou. Le mode portrait du Samsung Galaxy S20 le gère très bien ! Pour aller plus loin, si votre sujet regarde au loin, déportez-le sur le côté pour apporter de l’espace devant ses yeux et ainsi accentuer la ligne directrice.

Jouez avec les lignes directrices

Qu’est-ce qu’une ligne directrice ? C’est une ligne qui va guider le regard de votre spectateur. Une photo possède des lignes directrices, plus ou moins explicites : une route, un arbre, un lampadaire, une lumière particulière, etc. Ces lignes peuvent être horizontales, verticales ou diagonales selon la composition.

Avec la photo verticale, les éléments perturbateurs situés sur la gauche ou la droite étant “supprimés”, il vous sera plus simple de jouer sur ces lignes et ainsi influencer le regard de votre spectateur.

Les paysages urbains ou ruraux sont une parfaite source d’inspiration, car ils possèdent de belles lignes verticales avec lesquelles vous allez pouvoir travailler votre composition. Dans le doute, n’hésitez pas à shooter en mode vertical et horizontal et ensuite faire le tri dans votre galerie photo.

Se placer au pied de son sujet en pointant son objectif vers le ciel accentue l’effet de grandeur. Ici, à la gare Oculus de NY, ses lignes verticales et la luminosité attirent le regard sur la courbe du bâtiment. Photo réalisée avec le Galaxy S10

Se placer au pied de son sujet en pointant son objectif vers le ciel accentue l’effet de grandeur. Ici, à la gare Oculus de NY, ses lignes verticales et la luminosité attirent le regard sur la courbe du bâtiment. Photo réalisée avec le Galaxy S10

Les diagonales sont prisées par les photographes. Les grands angles accentuent encore plus les perspectives. Le grand-angle du Galaxy S20 avec son objectif x0,5 vous permet de jouer là-dessus en mettant en valeur l’horizon ou votre sujet. Attention néanmoins à l’effet distorsion si vous êtes trop prêt et à l’ajout d’éléments perturbateurs si vous êtes trop loin.

Se lever tôt offre parfois de beaux spectacles à Paris. Avec leur capteur grand-angle, les nouveaux smartphones de Samsung vous permettent de jouer sur les perspectives et d’accentuer l’horizon. Ce lever du jour a été réalisé avec le Galaxy S10

Se lever tôt offre parfois de beaux spectacles à Paris. Avec leur capteur grand-angle, les nouveaux smartphones de Samsung vous permettent de jouer sur les perspectives et d’accentuer l’horizon. Ce lever du jour a été réalisé avec le Galaxy S10

Figez une action verticale

Lorsque votre sujet se déplace de haut en bas (ou inversement), le choix du mode portrait s’avère être une bonne option. Le mouvement étant prolongé par le regard, ajouter du vide au-dessus ou en dessous de votre sujet sera simplifié dès lors que votre cliché est vertical.

Pour que les gouttes de cette vague soient comme suspendues dans l’air, il a fallu que la vitesse d’obturation soit à 1/3000s. La vitesse est la clé de réussite pour ses photos en mouvement ! Photo réalisée avec le Galaxy S10

Pour que les gouttes de cette vague soient comme suspendues dans l’air, il a fallu que la vitesse d’obturation soit à 1/3000s. La vitesse est la clé de réussite pour ses photos en mouvement ! Photo réalisée avec le Galaxy S10

Comme pour toute photo en mouvement, le flou n’est pas votre ami. Dans la pratique, stabilisez votre smartphone et veillez à avoir une bonne luminosité pour que l’obturateur se déclenche rapidement. La vitesse de votre sujet et celle de l’obturateur conditionnent la netteté de votre cliché.

Pour maximiser vos chances, utilisez le mode rafale et sélectionnez ensuite la meilleure composition dans votre galerie photo. Avec le Galaxy S20, il suffit d’appuyer sur le déclencheur et de glisser votre doigt vers le bas pour l’activer. Une fois que vous avez saisi l’astuce, c’est vraiment pratique !

Après avoir réalisé une rafale, le Galaxy S20 présente les photos en pellicule. Pratique ensuite pour sélectionner le meilleur cliché !

Après avoir réalisé une rafale, le Galaxy S20 présente les photos en pellicule. Pratique ensuite pour sélectionner le meilleur cliché !

Les compositions simples

Vous l’avez déjà compris, une photo verticale est adaptée lorsqu’il s’agit de mettre en valeur une personne ou un objet. Son format limite les éléments perturbateurs et va donc naturellement convenir aux compositions simples. C’est par la sobriété que vous réussirez à vous distinguer et également en limitant les éléments qui attirent l’œil.

Que ce soit une personne, un objet ou un paysage, la composition simple se démarque par l’espace autour du sujet. Pour tout connaître sur les règles du minimaliste, retrouvez nos conseils dans cet article dédié.

Avec une composition simple, le sujet est mis en valeur. Ici, en isolant le kitesurfer, on accentue le sentiment de liberté. Photo réalisée avec le Galaxy S10

Avec une composition simple, le sujet est mis en valeur. Ici, en isolant le kitesurfer, on accentue le sentiment de liberté. Photo réalisée avec le Galaxy S10

Limiter les couleurs dans sa composition permet à l’œil de se concentrer sur l’essentiel, un exercice difficile, mais efficace dans le rendu. Ici, un sentiment de calme et d’immensité lors de ce lever de soleil dans les Cévennes. Photo réalisée avec le Galaxy S10

Limiter les couleurs dans sa composition permet à l’œil de se concentrer sur l’essentiel, un exercice difficile, mais efficace dans le rendu. Ici, un sentiment de calme et d’immensité lors de ce lever de soleil dans les Cévennes. Photo réalisée avec le Galaxy S10

Pour s’améliorer

Pour apporter de l’équilibre et de l’émotion à votre photo, deux autres règles sont à connaître quand on débute. Elles s’appliquent autant en mode paysage qu’en portrait et peuvent vous aider à rendre votre photo plus impactante.

  • La règle des tiers : on la connaît, mais on n’y pense pas toujours. La règle est simple. Elle consiste à diviser votre photo en 9 parties en tirant 2 lignes verticales et horizontales équidistantes. Ces mêmes lignes structurent votre composition et il a été admis que votre sujet sera plus impactant s’il est placé sur les points forts (aux intersections des lignes).
Petite astuce : activez la grille dans les paramètres photo de votre Samsung Galaxy S20 et positionnez votre sujet sur les points forts

Petite astuce : activez la grille dans les paramètres photo de votre Samsung Galaxy S20 et positionnez votre sujet sur les points forts

Pas toujours facile d’appliquer cette règle lors de la prise ; recadrez votre photo en post-production et peaufinez votre composition pour plus d’impact ! D’ailleurs, Samsung propose nativement dans son application d’édition photo la règle des tiers lorsque vous rognez votre cliché.

  • La règle de symétrie : cette règle est plus contraignante, car elle demande davantage de précision et de préparation lors de la prise de vue. Elle consiste à avoir une symétrie soit verticale soit horizontale comme un reflet dans un miroir. La symétrie peut concerner soit votre sujet situé au centre de votre composition soit deux sujets qui se complètent.
Remarquable quand elle est réussie, la symétrie apporte de l’harmonie à votre composition. Facile à dire, mais difficile à réaliser ! Photo réalisée avec le Galaxy S20

Remarquable quand elle est réussie, la symétrie apporte de l’harmonie à votre composition. Facile à dire, mais difficile à réaliser ! Photo réalisée avec le Galaxy S20

Il existe autant de règles de composition qu’il y a d’exceptions. Il faut les voir comme des principes qui définissent un cadre. Le choix du mode portrait ou paysage ne s’arrête donc pas à des règles et dépend de l’émotion ou du message que vous aspirez à partager.

Dans le doute, n’hésitez pas à tester les deux formats et à shooter en haute définition pour pouvoir retravailler votre photo en post-production. Maintenant que vous connaissez nos conseils, à vous de les adopter avant de partager vos photos sur votre réseau social préféré !