La Wi-Fi Alliance vient d’annoncer le protocole WPA3. Celui-ci vise à améliorer la sécurité de nos réseaux, et donc in extenso de nos appareils, même lorsque l’utilisateur n’a pas choisi un mot de passe sécurisé.

En octobre dernier, la découverte de la faille KRACK terrorisait le Web entier, même si les différents acteurs ont rapidement réagi pour patcher leurs appareils. Il faut dire que cette faille du protocole de sécurité WPA2 touchait potentiellement n’importe quel appareil pouvant se connecter en WiFi, qu’il s’agisse de routeurs, d’ordinateurs, de smartphones ou autres. Quelques mois plus tard seulement, le consortium Wi-Fi Alliance annonce le WPA3, un nouveau protocole plus sécurisé.

WPA3, la sécurité pour nos WiFi

Pour le moment, très peu d’informations techniques ont été révélées concernant cette nouvelle norme de sécurité, si ce n’est que les premiers appareils qui en profiteront, aussi bien dans des solutions d’entreprise que pour le particulier, seront disponibles dès 2018.

Il est indiqué que le WPA3 permettra d’établir de « robustes protections même quand les utilisateurs choisissent des mots de passe qui ne répondent pas aux recommandations de complexité typiques », mais aussi de simplifier le processus de configuration de la sécurité pour les appareils ayant un affichage limité ou pas d’affichage du tout. Enfin, WPA3 permettra de « renforcer la vie privée d’un utilisateur sur les réseaux ouverts grâce au chiffrement individuel des données ». Chaque utilisateur profitera donc de son propre canal privé d’informations lorsqu’il se connectera à internet via un réseau public.

Et pour les anciens appareils ?

À toutes fins utiles, précisons que tous les constructeurs devront recevoir une certification pour chaque appareil souhaitant adopter ce protocole, un processus qui peut être long et coûteux. Aussi, comme le souligne AndroidPolice, le déploiement de ce protocole sur les anciens appareils sera au bon vouloir des constructeurs.

À lire sur FrAndroid : Normes Wi-Fi n, ac, ad, ax… : le guide des débits