Microsoft dépasse les 1 000 milliards de dollars grâce au cloud

 

Avec son service de stockage dématérialisé Azure en figure de proue, Microsoft a enregistré une hausse non négligeable de ses bénéfices. Cette hausse lui a permis de rentrer dans le club très fermé des entreprises à 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Le troisième trimestre de l’année fiscale vient de se terminer en mars dernier. Comme à la fin de chaque période de ce type, les entreprises peuvent publier leurs résultats de ventes et leur chiffre d’affaires.

Microsoft a donc pu communiquer avec fierté ses résultats que certains qualifient presque d’inattendus. Non pas que l’on imaginait un mauvais trimestre pour la firme de Redmond, la plupart des experts avançaient de bons résultats pour la marque, mais ce trimestre est vraiment un trimestre référence pour Microsoft.

Merci le cloud !

La source de cette réussite ? Le cloud et leur service Azure. Offre d’hébergement et de services dans le cloud, elle fait partie de la division du Cloud Intelligent de Microsoft qui affiche 9,65 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Cette branche inclut également la suite Office 365, qui enregistre une augmentation de ses abonnements, ou le réseau social LinkedIn.

La division montre un chiffre d’affaires en constante augmentation, ce qui confirme la réussite de Satya Nadella, directeur général de Microsoft depuis 5 ans, sur l’idée d’axer l’entreprise sur les services cloud pour contrer la baisse de popularité du marché du PC.

L’action de Microsoft à la bourse est montée jusqu’à 125,85 dollars, tandis que sa capitalisation boursière a redépassée les 1 000 milliards de dollars. Elle rejoint Apple et Amazon parmi les entreprises à avoir une capitalisation aussi importante.

Les derniers articles

  • Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    Guides d'achat

    Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    14 décembre 201914/12/2019 • 15:00