Pour fêter les 10 ans de Minecraft, Mojang et Microsoft ont développé un tout nouveau jeu gratuit pour les smartphones. L’expérience n’est pas sans rappeler Pokemon GO.

Minecraft ne fait peut-être pas la une de l’actualité tous les jours, mais le jeu n’en reste pas moins un vrai phénomène. Avec plus de 90 millions de joueurs chaque mois, il s’agit de l’un des jeux les plus populaires au monde et se permettait même d’avoir plus de joueurs que Fornite Battle Royal à la fin de l’année 2018.

Aujourd’hui 17 mai 2019 marque les 10 ans de la sortie de Minecraft « Classique » (la version 0.0.9a), et pour l’occasion Mojang et Microsoft ont prévu l’annonce d’un tout nouveau titre : Minecraft Earth.

Minecraft arrive dans le monde réel

Minecraft Earth n’est pas un énième portage de Minecraft sur une nouvelle plateforme, mais bel et bien un tout nouveau jeu. À l’image de Pokemon Go, il s’agit de faire correspondre un jeu vidéo avec le monde réel en utilisant le GPS. C’est donc un jeu qui a été pensé avec le smartphone en tête, et il sera donc exclusif à Android et iOS.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Concrètement, Minecraft Earth propose aux joueurs de voir des éléments de Minecraft dans le monde réel grâce à la réalité augmentée : un cochon qui se promène dans un parc, un arbre prêt à être coupé ou encore de la cobblestone qu’il faudra miner. Ces éléments seront autant ingrédients qu’il sera possible d’utiliser en mode créatif pour construire des sculptures à afficher (virtuellement) sur la table basse de son salon. Le mode de création sera un environnement beaucoup plus contrôlé où il sera possible d’inviter des amis pour participer. Cela devrait permettre d’éviter que l’on puisse trop facilement casser votre construction. Bien sûr, il sera aussi possible de partager ses créations sur le web.

Les fans de Minecraft le savent, les meilleurs matériaux sont à aller chercher en poussant l’exploration. C’est la même chose avec Minecraft Earth qui proposera des aventures, des événements locaux à vivre à plusieurs où il sera possible de trouver des monstres, de la lave et on l’imagine, de l’obsidienne ou diamant. La fameuse Redstone sera d’ailleurs officiellement de la partie. Les éléments de survie comme la gestion de la nourriture ou l’expérience seront également intégrés et permettront d’augmenter son rayon d’action sur la vue GPS du jeu.

Les joueurs de Minecraft Bedrock (la version moderne du jeu adaptée aux consoles et aux mobiles) retrouveront la connexion Xbox Live qui leur permettra de récupérer le skin de leur avatar pour Minecraft Earth. Un skin spécial pour Minecraft Bedrock sera également offert aux joueurs inscrits à la Beta de Minecraft Earth.

Une Beta cet été et un jeu totalement gratuit

Minecraft Earth sera proposé en Beta fermé sur iOS et Android dès cet été. Il est possible de s’inscrire dès maintenant à la Beta qui concerna en premier lieu l’Amérique du Nord, mais qui sera rapidement étendue à l’Europe et d’autres régions.

Le jeu est annoncé comme complètement gratuit, sans mécanique de lootbox, de pay to win, ou l’achat de réduction de temps d’attente. Interrogés sur le sujet, Jesse Merriam et Stephen McHugh (Executive Producer et Business Director de Minecraft respectivement) ont affirmé que Minecraft Earth avait d’abord été conçu comme un cadeau pour les 10 ans de la licence, avant d’être un nouveau produit commercial, même si son modèle économique pourra être amené à évoluer.

Pour tourner, le jeu demande une compatibilité du smartphone avec Apple ARKit pour les iPhone, et Google ARCore pour les appareils sous Android. Google propose une liste d’appareils compatibles ARCore sur son site.

Les technologies Microsoft à l’honneur

Minecraft Earth est aussi pour Microsoft l’occasion de faire une démonstration de sa Microsoft Game Stack, c’est-à-dire la suite d’outil et de services que la firme met à disposition pour les développeurs de jeu vidéo. Ainsi, Minecraft Earth fait appel à Open Street Map pour obtenir une carte du monde, puis fait le lien avec le monde virtuel avec Azure Spatial Anchors et synchronise le jeu à plusieurs avec Azure PlayFab. Le jeu met également à contribution le Xbox Live et le compte Mojang pour identifier; et modérer au besoin, les joueurs.