Sur les réseaux sociaux, Samsung Brésil a tenté de faire passer des vessies pour des lanternes. Un utilisateur a cependant remarqué que les photos accolées aux commentaires élogieux du Galaxy A8 provenaient en fait d’une banque d’images.

La communication n’est pas un métier facile. Il est important de mettre en avant les qualités des produits et les illustrer correctement. Pour le community manager de Samsung Brésil, c’est cette seconde partie qui a posé problème.

La marque a tweeté la photo ci-dessus accompagnée du message « une rencontre enregistrée au travers de nombreux selfies, la caméra frontale du Galaxy A8 possède un focus dynamique et met en évidence ce qui compte le plus ». Un beau bokeh, des gens heureux, un selfie de rencontre… c’est tout ce qu’il fallait pour que le cerveau d’un bon nombre d’abonnés au compte fasse le lien et imagine que cette photo a été prise depuis l’appareil en question.

Or, il n’en est rien. Comme le souligne un utilisateur, la photo en question provient de la banque d’images Getty Images et a été retouchée avec des contrastes et une vibrance plus prononcés, ainsi qu’un logo Samsung pour parfaire la supercherie. Notons par ailleurs que Samsung Brésil a ainsi posté plusieurs images pour la promotion du smartphone de milieu de gamme.

Face à ces accusations, Samsung Brésil a répondu le message suivant :

Certaines des photos que nous postons sont prises depuis nos smartphones, mais pour certaines, comme ici, sont des images qui expriment l’attitude de notre audience ciblée.

Excuse valable ou non, à vous de juger, toujours est-il que la marque ne semble pas vraiment assumer et a retiré les tweets en question.

Triche inutile

Pour mémoire, le Samsung Galaxy A8 2018 est un smartphone de milieu de gamme sorti en début d’année. Il possède en façade un double capteur de 16 et 8 Mégapixels qui réalise des photos plus que correctes pour sa gamme de prix, comme on l’a souligné lors de notre test. C’est aujourd’hui l’un des smartphones les plus intéressants du géant coréen et il reste encore très populaire plusieurs mois après sa sortie.

Cette triche n’est cependant pas sans rappeler une autre affaire qui impliquait cette fois-ci Huawei, l’actuel numéro 2. Le constructeur avait fait passer une photo de Canon EOS 5D Mark III (un boitier reflex utilisé par les professionnels et amateurs avertis) pour un cliché pris avec un Huawei P9.

À lire sur FrAndroid : Test du Samsung Galaxy A8 (2018) : nouvelle formule, même ADN