Uber aurait rencontré les dirigeants de Lime et Bird, entreprises spécialisées dans la location de trottinettes électriques, pour une potentielle acquisition tutoyant plusieurs milliards de dollars.

Le changement est-il maintenant dans le secteur des trottinettes électriques disponibles en libre-service ? Il est encore trop tôt pour le dire. L’année 2019 devrait en revanche être mouvementée au regard des dernières informations rapportées par le média américain The Information. Car selon lui, Uber aurait eu des discussions avec Lime et Bird dans le cadre d’une potentielle acquisition estimée à plusieurs milliards de dollars.

Bird « pas à vendre »

Que le service de VTC s’intéresse au marché des trottinettes électriques, ce n’est plus un secret. Un rapport de Bloomberg datant du 30 août 2018 a attisé les premières rumeurs selon lesquelles la multinationale californienne chercherait à construire ses propres modèles. Une stratégie visiblement revisitée, puisque la firme dirigée par Dara Khosrowshahi semble désormais vouloir engloutir l’un des leaders de ce segment.

Interrogé par les journalistes de The Verge, le CEO de Bird, en la personne de Travis VanderZanden, a de son côté balayé d’un revers de la main ces spéculations. « Bird n’est pas à vendre », a-t-il lâché. Bird n’est peut-être pas à vendre, certes, mais Bird est-il ouvert à l’idée de délaisser une partie de son capital au profit d’Uber en échange d’un juteux pactole ? C’est toute la question.

Lime et Uber, un duo déjà proche

De son côté, Lime bénéficie d’une collaboration déjà étroite avec Uber. Cet été, ce dernier avait injecté pas moins de 335 millions de dollars dans un nouveau tour de financement de la start-up. Le groupe spécialisé dans les VTC place donc ses pions sur le créneau des trottinettes électriques : proposer un tel service sur son application ne ferait que renforcer sa présence dans l’écosystème de la mobilité urbaine. Une aubaine en or, en somme.

À lire sur FrAndroid : Comment choisir sa trottinette électrique en 2018 ?