En France métropolitaine, nous avons accès sans soucis au Google Play avec toute l’offre d’applications payantes et gratuites. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans toute la France…

Nous avons reçu de nombreux messages de la part d’habitants de La Réunion, cette île d’outre-mer située dans l’Océan Indien ne fait pas partie du territoire français métropolitain. Ni une ni deux pour Google, les accès sont restreints. Même sur le site web Google Play, certaines applications gratuites comme Angry Birds ne sont plus accessibles. Nous en parlions déjà en 2009, la situation n’a pas vraiment changé depuis. Elle a même empiré.

On ne s’en rend pas compte en métropole mais l’insularité, la distance avec la Métropole, le statut de Département d’Outre-Mer (DOM) compliquent même des petites choses qui passeraient inaperçues en métropole.

Mis à jour : Même constat pour la Guadeloupe, la Martinique, la Nouvelle Calédonie, la Guyane…

Comment ça marche ?

Google utilise le code opérateur enregistré dans la carte SIM de votre opérateur. Grâce à ce code, le contenu est accessible ou pas. Pour les tablettes, ils utilisent l’adresse IP de la connexion.

Quelles sont les solutions ?

  • Vous pouvez utiliser un « market enabler », néanmoins cette méthode n’est pas sans risque et nécessite un téléphone rooté. Le market enabler va vous permettre de lever les restrictions en faisant croire à Google que vous venez d’un autre pays, à vous de choisir le pays ensuite : France, USA, Japon, etc.
  • Une seconde méthode consiste à utiliser une carte SIM d’un des quatre opérateurs de France Métropolitaine, par exemple Bouygues Telecom. Avec cette carte SIM, vous allez pouvoir accéder aux applications payantes en WiFi.
  • Continuer à dénoncer cette situation, auprès de Google (qui a récemment répondu que le problème était dans leur priorité) mais également les opérateurs téléphoniques, et pourquoi pas les pouvoirs politiques.

Source