Un responsable Google a décidé de communiquer sur les problèmes d’approvisionnement. Dan Cobley (Google UK) évoque ce qui fache chez de nombreux consommateurs : le soucis de stock du Nexus 4. 

Test-Nexus-41

Vous êtes nombreux à vous impatienter. Google n’a pas réussi à communiquer efficacement malheureusement, ce qui n’arrange pas les choses. En effet, nous n’avons eu que des communications locales et ponctuelles sur la rupture de stock du Nexus 4. Sans réelle logique, Google a débloqué des stocks aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni ou encore en Allemagne. Néanmoins, chaque approvisionnement n’a pas tenu plus que quelques minutes… Ce qui nous laisse douter fortement sur les stocks initiaux. 

LG France nous rassurait dans une vidéo « interview » sur FrAndroid et annonçait la disponibilité du Nexus 4 dès demain chez SFR. Concernant le Google Play, LG se voulait également rassurant, « ça arrive ». Côté Google, un responsable Google UK a décidé de communiquer en dénonçant le manque de communication de la part de son groupe. Comme on s’en doutait, il regrette le manque de communication et évoque les problèmes d’approvisionnement. Google est dépendant de son fournisseur, LG Electronics.

Il revient sur les retards des quelques commandes passées. Pour rappel, si le retard dépasse cinq jours, Dan Cobley assure que Google offre les frais de ports. Concernant les commandes passées la semaine dernière, elles sont traitées cette semaine en priorité pour arriver avant Noël.

Comment se procurer un Nexus 4 ?

  • Passer par l’opérateur SFR et payer le Nexus 4 au prix « juste », c’est-à-dire plus de 500 euros. Vous pouvez également opter pour le modèle « subventionné » avec un engagement opérateur.
  • Passer par le marché de l’occasion, néanmoins les prix atteignent des sommets, la demande étant bien plus forte que l’offre
  • Patienter et passer les fêtes sans nexus 4
  • Se rabattre sur un smartphone similaire, je vous invite à consulter notre Guide d’Achat spécial « haut de gamme »

Test du Nexus 4