Nokia serait à l’heure actuelle toujours en cours de développement d’un terminal sous le système d’exploitation Android.

Mocrosoft Nokia

La firme Nokia n’en finit plus de faire parler d’elle. Non plus uniquement pour le rachat de sa division mobile par le géant Microsoft, mais pour une tout autre raison : les projets Android du Finlandais. Nous vous rapportions ce weekend que le constructeur, désormais presque entièrement acquis à Windows Phone, à l’exception de certains mobiles d’entrée de gamme, avait étudié la possibilité de concevoir un androphone avant de se lancer, en 2010, dans l’aventure Windows Phone. Mais cette solution de secours n’ayant pas été retenue, il semblait logique que le projet Android ait sombré dans les oubliettes de la marque.

Pourtant, le média chinois CTechnology rapporte sur son site et sur sa page Weibo que l’affaire « Nokiandroid » n’est pas tout à fait de l’histoire ancienne. Le site indique en effet quelques unes des caractéristiques du terminal, développée par l’équipe R&D de Nokia basée à Pékin, a été pourvu d’un processeur Qualcomm Snapdragon 200 8225Q. Foxconn, parmi les partenaires de la marque, aurait assemblé 10 000 prototype du smartphone Android, et poursuivrait encore actuellement la production de ces appareils. Doit-on en déduire que Nokia souhaite lancer un dernier smartphone en forme de coup de théâtre avant sa cession ? Reste que l’arrêt de cette production n’interviendra que lorsque le rachat de la division mobile de Nokia sera finalisé. De ce côté, la transaction semble être un peu plus délicate que prévu, Microsoft, selon certaines sources, se montrant un peu trop directif envers le Finlandais qui, pour le moment, reste indépendant.

Entre les rumeurs qui entourent Nokia et la pression qui pèse sur Microsoft, à l’aube de lancer une Surface de seconde génération, le climat devra être à l’apaisement si les deux parties souhaitent mener le projet de rachat de Nokia jusqu’au bout.