En vue d’assurer la sécurité des passagers dans de futurs véhicules autonomes, la vision par ordinateur est un champ de recherche majeur (en témoigne le rachat récent de Movidius par Intel). Volvo souhaite aller plus loin et veut faire communiquer ses prochains véhicules entre eux, afin d’améliorer la sécurité des personnes à bord.

Volvo XC90

La conversation entre véhicules débute fin 2016

En vue de tenir l’objectif annoncé en début d’année par le constructeur de zéro mort ou blessé grave à bord de ses véhicules, le constructeur à annoncé que d’ici la fin 2016, les véhicules des gammes 90 (S90, V90 et XC90) pourront communiquer entre eux. Ils pourront ainsi partager entre des informations relatives à l’état du trafic et des routes, ainsi qu’à l’état des véhicules eux-mêmes (si un véhicule à proximité a allumé ses feux de détresse par exemple) grâce à une technologie de communication développée par Ericsson. Ce dernier a d’ailleurs annoncé un partenariat avec Orange sur les applications concernant l’Internet des Objets dans le cadre du développement de la 5G.

v2v_volvo

La longue route des constructeurs vers le véhicule autonome

Volvo n’est pas le premier constructeur à implémenter ce genre de fonctionnalité, puisque Mercedes-Benz et Toyota proposent déjà leur système, disponible en Europe sur la Classe E pour Mercedes, et sur la Crown, un modèle uniquement commercialisé au Japon pour Toyota. Un tel système s’avère de plus être une étape indispensable pour Volvo afin de poursuivre la route vers des véhicules autonomes.