Intel vient d’annoncer être en train de racheter la start-up californienne Movidius spécialisée dans la vision par ordinateur (computer vision). La technologie de l’entreprise est notamment présente dans le Phantom 4 de DJI ainsi que dans quelques appareils mobiles. Avec ce rachat, Intel devient l’un des leaders du marché du computer vision et pourrait ainsi disposer d’une place de choix dans les drones autonomes, les voitures autonomes ainsi que de nombreux autres domaines tels que la réalité virtuelle ou la robotique.

Phantom 4 obstacles

Movidius est une jeune entreprise américaine (mais créée en Irlande) peu connue du grand public. Pourtant, les technologies de la marque sont présentes dans de nombreux produits, du drone Phantom 4 de DJI avec une puce dédiée à l’évitement d’obstacles à la caméra thermique intelligente de FLIR aux futurs produits de réalité virtuelle de Lenovo.

Movidius est en fait spécialisé dans la conception et la fabrication de VPU (Visual Processing Unit), des puces capables d’analyser des flux vidéo avec une consommation énergétique extrêmement faible. Intel vient tout juste de conclure un accord en vue de racheter Movidius. Ce rachat va permettre à Intel de devenir le leader dans le domaine de la vision par ordinateur.

 

RealSense, déjà dans les drones

Le géant américain des semi-conducteurs connaît déjà parfaitement ce domaine, grâce à sa technologie RealSense que l’on trouve déjà dans quelques produits, comme le drone Yuneec Typhoon H Professionnal avec la capacité d’éviter les obstacles ou encore dans le périphérique Kinect de la Xbox. La technologie RealSense n’est toutefois pas forcément adaptée aux contraintes des appareils mobiles contrairement à la solution de Movidius, capable de consommer moins d’un watt. Movidius a également créé de puissants algorithmes, la clé du succès dans la vision par ordinateur.

 

Les yeux des robots

Rappelons en effet que le computer vision consiste à intégrer différentes caméras dans un produit (un drone, une voiture, etc.) pour analyser en trois dimensions l’environnement. Après avoir analysé cet environnement, les solutions de Movidius et d’Intel permettent à l’appareil de prendre une décision. Dans le cadre des drones, les puces permettent ainsi de voir venir les obstacles (un arbre, un rocher, etc.) puis de prendre la décision de les éviter, en changeant le cap des drones.

Intel realsense

 

Le leader du marché

Avec le rachat de Movidius, Intel devrait rapidement devenir le leader du marché de la vision par ordinateur, grâce à toute une série de puces et technologies qui pourront aussi bien s’intégrer dans des produits à basse consommation ou dans des solutions plus gourmandes, à l’image des voitures autonomes. D’ailleurs, Intel, BMW et Mobileye ont conclu un partenariat pour construire la voiture autonome iNEXT qui devrait voir le jour en 2021. Les deux entreprises n’ont pas encore annoncé le montant de ce rachat.