Le Huawei P10 Plus embarque un double capteur photo plus performant que celui de son petit frère, le P10. Nous avons voulu savoir à quel point la différence entre les deux appareils pouvait se faire ressentir et pour répondre à cette problématique, nous avons réalisé un comparatif photo.

Les Huawei P10 et P10 Plus ont été dévoilés en même temps par leur constructeur à l’occasion du MWC 2017. Ces derniers se caractérisent notamment par un design bien travaillé et agréable à avoir en main, un Kirin 960 très performant et un lecteur d’empreintes placé à l’avant.

Malgré leur ressemblance, des différences importantes permettent de distinguer le Huawei P10 du P10 Plus. Le premier dispose d’un écran Full HD de 5,1 pouces contre 5,5 pouces QHD pour le second. Ce dernier dispose aussi d’une mémoire vive et d’une capacité de batterie plus grande ainsi que d’un meilleur appareil photo.

Et c’est ce dernier point qui nous intéresse particulièrement aujourd’hui. Et pour cause, si les deux smartphones embarquent un double capteur photo de 12 mégapixels en RVB et de 20 mégapixels en monochrome, la lentille du P10 est une Leica Summarit avec une ouverture de f/2,2, tandis que celle du P10 Plus est une Leica Summilux qui dispose d’une meilleure ouverture de f/1,8. Et grosso modo, ce qu’il faut retenir, c’est l’idée suivante :

Summarit est bon, mais Summilux est meilleur

Le plus grand des deux terminaux affichait des rendus remarquables sur ses clichés pendant notre test. Quant à la version classique, elle s’en sort très honorablement. Nous avons donc voulu confirmer cette différence de qualité entre les deux modèles et nous rendre compte de son ampleur. C’est pourquoi nous avons réalisé un comparatif photo. 

Le Huawei P10 Plus, un cran au-dessus

Pour commencer ce petit test, je me suis d’abord posté devant une fontaine vide d’un petit parc à Paris. Les conditions ne sont pas particulièrement compliquées, mais le temps très ensoleillé peut parfois poser problème à certains appareils. Ici, aucun souci majeur n’a été observé. Les deux téléphones s’en sortent très bien. 

Les couleurs sont bien retranscrites — notamment le joli bleu du ciel — et le niveau de détails sur les deux clichés est très bon. Cependant, en attardant le regard dessus, on remarque tout de même une légère avance du Huawei P10 Plus. Les bords de la photo sont en effet plus nets sur celle prise avec le plus grand des deux modèles. Ainsi, le feuillage des arbres ou le contour des nuages est un mieux dessiné, mais la différence ne saute pas tout de suite aux yeux. 

On retient donc que la version Plus s’en sort mieux sur cet exercice, mais d’une courte tête seulement.
 


Même constat sur cette photo de la Porte Saint-Denis prise avec un léger contre-jour dans le 10e arrondissement de la capitale. La qualité des détails est quasi identique sur les deux téléphones. Mais on peut voir que la façade du monument est mieux exposée sur le cliché du P10 Plus et, par conséquent, apparait comme étant moins sombre. Et ce, sans que la couleur du ciel ne soit compromise. Celui-ci est bien bleu, malgré ce halo pâle au centre où l’on devine les contours du soleil. 


En reprenant la même photo en activant le mode HDR, la qualité est toujours meilleure sur le P10 Plus. Pour s’en rendre compte, il faut regarder la manière dont se dessinent les ornements sur la porte. Chaque détail ressort de manière plus marquée, avec un contraste plus prononcé sur le cliché du P10 Plus. C’est particulièrement frappant sur la colonne de gauche. Le plastron romain et les lions se distinguent plus facilement du reste du monument. De ce fait, dans l’ensemble, la porte ressort mieux par rapport au décor environnant.

Notons tout de même que le Huawei P10 s’en sort vraiment bien aussi et que ses performances photo sont à saluer. Et même s’il est moins bon que son grand frère, il faut vraiment pinailler pour trouver des choses à critiquer. 


Peu de différences sur la netteté

Ensuite, j’ai pris une photo en macro d’un tronc d’arbre dont les multiples rides qui se dessinent dessus permettent de mieux étudier la netteté. Et force est de constater que sur cet exemple, le P10 fait jeu égal avec la version plus grande. En effet, sur les deux clichés, les lignes sur l’écorce se voient parfaitement. 

Notons toutefois que le flou artistique en arrière-plan est plus marqué sur le P10 Plus, ce qui rend l’image un peu plus esthétique.


De belles couleurs sur les deux appareils

Pour mieux me rendre compte de la qualité des couleurs, je me suis approché d’une fleur pour la capturer. La colorimétrie est excellente sur les deux téléphones. On peut voir quelques petites dissemblances — un rouge qui semble un peu plus marqué sur le P10 —, mais cela semble plus être dû à une mise au point légèrement différente d’un appareil à l’autre. Concrètement, j’ai dû poser mon gros doigt un demi-centimètre à côté sur le P10 Plus.


Dans la nuit, moins de bruit sur le P10 Plus

Pour conclure ce comparatif photo, j’ai pris des photos la nuit pour voir ce que donnaient les doubles capteurs en faible luminosité. Si le Huawei P10 s’en sort honorablement, on ne peut s’empêcher de remarquer quelques pertes d’informations par-ci par-là. Comparé au cliché capturé par le P10 Plus, on voit que les dalles sur le trottoir sont plus floues ainsi que les voitures garées sur la gauche de la photo. 


Avec le mode HDR activé, les deux smartphones adoptent le même comportement sur cette photo et offrent des rendus mieux exposés. Ici aussi, la photo du P10 Plus est moins bruitée. Néanmoins, si on pose le regard sur le bout du trottoir à droite, on voit que les éléments au loin sont aussi flous et peu distinguables que sur le P10. 


Conclusion

Avec ses P10 et P10 Plus, Huawei a signé deux photophones de qualité qui auront une place de choix dans ce domaine de la téléphonie mobile en 2017. Néanmoins, on sent à chaque fois la supériorité du plus grand des modèles. Le P10 Plus offre une meilleure expérience et s’adresse par conséquent plus aux amoureux transis de la photo parfaite prise avec un smartphone.

Malgré cela — et pour un tarif plus attractif — le Huawei P10 sait bien se défendre et saura combler des utilisateurs très exigeants. En conclusion, nous dirons ainsi que la version classique suffit largement à la grande majorité des consommateurs. Par ailleurs, la différence de qualité des photos ne suffira pas à convaincre les personnes préférant les petits smartphones à craquer pour le Huawei P10 Plus et sa diagonale de 5,5 pouces.

Enfin, et surtout, le prix, reste encore assez décourageant pour s’orienter vers le Huawei P10 Plus. Celui-ci coûte 749 euros contre 599 euros pour le plus petit modèle.