Les ventes au mois de mai pour HTC ont atteint 40,62 milliards de dollars taïwanais, contre T$18,82 milliards un an auparavant.

Les mois se suivent et se ressemblent : HTC continue sa croissance sur le marché. Une conséquence est une augmentation de la part du marché de ce constructeur, là où d’autres sont dans une situation plus délicate. Lors du dernier trimestre (de janvier à mars), il avait vendu 9,7 millions de téléphones, en augmentation de 192% sur un an.

Au mois de mai, les chiffres se confirment à nouveau. La marque a réalisé des ventes de 40,62 milliards de dollars taïwanais, soit environ 967 millions d’euros. A titre de comparaison, au mois de mai 2010, HTC n’avait réalisé que T$ 18,82 milliards, soit 448 millions d’euros. Le chiffre a ainsi été multiplié par 2,15 en l’espace d’un an. Au mois d’avril, la marque avait déjà performé avec T$38,73 milliards.

On peut donc dire que le choix de privilégier les smartphones chez ce constructeur est payant. Mais attention, le volume n’est pas pour autant significatif d’une bonne santé financière (même si cela semble être le cas ici). Les coûts de production, de communication, la R&D… ne doivent pas être oubliés. Dans les mois à venir, le Sensation et l’EVO 3D permettront certainement d’asseoir cette position, sur le haut de gamme. Il ne faut pas oublier les tablettes, avec la Flyer, qui est la première du constructeur et qui reçoit pour l’instant des bons retours.

Source : Reuters