Le prochain smartphone porte drapeau de Sony Ericsson pourrait être le Nozomi, qui sortirait au mois de mars 2012. Il embarquerait un processeur double-coeur cadencé à 1,5 GHz, ainsi qu’un écran 720p de 4,3 pouces.

Les annonces de Sony Ericsson a l’IFA sont plutôt minces, car il s’agit uniquement d’une mise à niveau du Xperia Arc (renommé Arc S). Ce téléphone était jusqu’à présent le smartphone porte drapeau et pourrait encore l’être pendant plusieurs mois. Il avait été question du smartphone Xperia Duo : le premier modèle de la marque avec des caractéristiques très en avance sur la concurrence. Il aurait un écran de 4,5 pouces, un processeur double-coeur de 1,4 GHz, 1,5 Go de RAM, un capteur de 12 mégapixels ou encore une batterie de 2500 mAh. Ce modèle était prévu pour le mois de septembre, mais l’arrêt des rumeurs et l’absence d’une annonce à l’IFA semblent avoir repoussé ce modèle à plus tard.

En parallèle, il y a le smartphone sous le nom de code Nozomi. Initialement prévu pour le Japon, il semblerait en réalité qu’il soit destiné à une sortie mondiale. Malheureusement, il ne devrait arriver qu’en mars 2012 et pourrait donc coïncider avec une annonce au MWC, à Barcelone.

Concernant ses caractéristiques, il s’agit principalement d’un modèle rattrapant son retard sur la concurrence. Il n’est pas aussi audacieux que le Xperia Duo. Il embarquerait un processeur double-coeur cadencé à 1,5 GHz, soutenu par 1 Go de RAM et 32 Go de mémoire interne.

Son écran mesurerait 4,3 pouces de diagonale et serait de type HD 720p, c’est-à-dire avec une résolution de 1280 x 720 pixels. Cela lui permettrait d’avoir une densité de pixels de 342 ppi, soit plus que le Retina Display d’Apple, qui n’en compte « que » 326 ppi.

Il n’y aurait plus de lecteur de cartes microSD, confirmant la volonté de Google d’abandonner ce port. De manière assez unique, il lui faudrait une microSIM, là où les constructeurs sous Android n’en avaient pas encore vu l’intérêt. Le smartphone aurait également une puce NFC et une batterie de 1750 mAh.

La date de sortie étant prévue pour mars, il pourrait s’agir du nouveau modèle porte drapeau. La raison est que l’Xperia X10 et les Xperia Arc/Play ont également été lancés au mois de mars. Si tel était le cas, Sony Ericsson accentuerait son retard sur la concurrence. Mais la marque n’a jamais voulu jouer dans la cour des performances maximales, ce qui n’est pas un mal en soi. En effet, les modèles double-coeur à l’heure actuelle ont une tendance à surchauffer, ce qui remet en cause la durée de vie de l’appareil.

Source : Xperia Blog