Pendant l’été, l’entreprise Guild Software avait officiellement confirmé son intérêt pour la plateforme Android. Guild Software est une entreprise qui conçoit des jeux vidéo, et notamment, Vendetta Online disponible sur Windows, Linux & Mac.

Vendetta Online est un MMORPG qui se base sur le monde persistant d’une vaste galaxie en 3D. Un peu dans l’esprit d’Eve Online. Au premier lancement, il faut se créer un personnage et par la suite une histoire pour  devenir un riche capitaine de l’industrie, un héros militaire et même un hors la loi… Vendetta se veut être le parfait équilibre entre un jeu de rôle et d’action intense avec des combats de styles et de rapidités, et dans un jeu de rôle, il y a une communauté dans laquelle il peut se monter et se passer tout un tas de choses… pactes, négociations, coups bas, trahisons…

L’univers se divise en trois factions majeures, permettant un équilibre des pouvoirs, avec des sous factions, des situations de luttes économiques, d’intrigues politiques et autres conflits farfelus. Un monde totalement persistant se construisant autour d’un scénario détaillé, offrant une immersion et une expérience promise sur le jeu en ligne. La première version alpha public du jeu est sortie en 2002, pour être lancée en version finale en 2004 sur Windows, Linux & Mac. Sur Android, le développement du jeu a commencé au mois d’avril 2010, il s’agit d’un portage natif à 100%. Rapidement aperçu lors de l’EA 2010 sur plateforme mobile.

Aujourd’hui, Vendetta Online revient dans une démonstration vidéo au CES de Las Vegas. La tablette utilisée est une Toshiba Folio 100 sous Tegra 2.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

La vidéo présente ci-dessus montre la version beta privée du jeu, et ça a l’air de fonctionner plutôt bien, même si les développeurs parlent encore d’un manque d’optimisation.

Les points à noter

  • Une expérience graphique (presque) aussi importante que la version PC/Linux et Mac
  • La configuration recommandée pour le jeu est une architecture double coeur nVidia Tegra 2
  • Une version bêta est prévue d’arriver ce mois-ci, et les réglages continueront jusqu’à la version finale (stable).
  • Le jeu sera multi-plateformes reliant ainsi la version Android avec la version Windows/Linux et Mac.

La configuration minimale requise

  • Android FroYo (2.2) et supérieure
  • Processeur ARM v7 (Cortex-A8 ou mieux)
  • 512 Mo de RAM (1 Go recommandés)
  • 300 Mo d’espace libre sur la carte SD
  • Ecran tactile de 7 pouces ou supérieur. Il sera disponible sur plus petit écran, mais un peu plus tard
  • Ecran tactile (multi-touch) supportant jusqu’à 4 points recommandé. Il est possible de jouer à 2 points, mais c’est handicapant
  • Une connexion Wi-Fi est fortement recommandée pour l’installation

Donc comme on peut le constater, l’architecture nVidia Tegra 2 est un plus, mais pas indispensable. Il est fort à parier que les développeurs envisagent aussi de le lancer pour les derniers smartphones et tablettes haut de gamme. D’ailleurs, une bêta publique pourrait arriver ce mois-ci.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

La plateforme mobile Android n’a pas fini de plaire, puisqu’une autre entreprise connue proposant également un jeu dans un univers galactique songerait à débarquer prochainement sur le système d’exploitation de Google.

Est-ce que l’arrivée des tablettes double-coeur y est pour quelque chose ? Est-ce tout simplement l’évolution du petit bonhomme vert qui veut ça ? Dans les deux cas, en trois ans d’existences l’avancée aura été des plus concluantes.

Remercions Droid Gamers pour ces informations.