Google a une très bonne nouvelle : il n’est désormais plus nécessaire de disposer d’une voiture ou d’un autoradio compatible pour profiter d’Android Auto, nous le savions depuis la Google I/O. L’interface de Google destinée aux voitures sera bientôt accessible depuis n’importe quel terminal à partir d’Android 5.0 Lollipop.

android-auto-2-0

Mise à jour du 15/11/2016 : Google vient de déployer Android Auto 2.0 sur le Play Store.

Jusqu’à présent, pour profiter de l’interface Android Auto destinée aux voitures, il fallait que le constructeur de la voiture ou de l’autoradio ait intégré son support. De plus en plus de voitures sont compatibles avec Android Auto (que ce soit en Bluetooth ou en USB), mais dans certains pays, on peine encore à trouver des automobiles supportant Android Auto. C’est pour cette raison que Google vient d’ouvrir l’accès à Android Auto à tous les smartphones sous Android 5.0 Lollipop ou une version plus récente de l’OS.

Android Auto 2.0 sur les smartphones

Dans les faits, il suffira de lancer l’application Android Auto, que le téléphone soit connecté à une voiture compatible ou non. L’interface du téléphone sera donc modifiée pour afficher les éléments nécessaires à une conduite en toute sécurité, à l’image de Google Maps en mode navigation, ou encore Google Play Musique, les SMS et la météo avec des grosses icônes bien visibles.

L’idée est ici de diminuer le risque d’utilisation de son téléphone au volant (une pratique interdite dans la plupart des pays) et de permettre au conducteur d’avoir accès à de nombreuses informations sans avoir à toucher à l’écran du téléphone. Google Now sera bien entendu de la partie pour pouvoir commander le smartphone sans le toucher.

Disponible d’ici peu

Android Auto 2.0 sera disponible sur le Play Store dans plus de 30 pays dans lesquels Android Auto est déjà disponible, dont de nombreux pays européens comme la France.

Android Auto Google Inc.

Il est déjà possible de s’inscrire sur le site de Google pour recevoir un mail lorsque l’application sera disponible.

À lire sur FrAndroid : Android Auto : tous les constructeurs ne sont pas logés à la même enseigne