Nvidia a sorti la mise à jour 3.2 pour sa micro-console Android, l’Android Shield TV. Le plus gros apport de celle-ci est probablement le support de la 4K HDR sur Netflix.

Netflix_20160630_105649

Comme prévu un peu plus tôt ce mois-ci, la mise à jour 3.2 de la Shield Android TV est finalement arrivé dans nos chaumières. Cette mise à jour apporte son lot de nouveautés et rend la Shield encore plus adaptée aux contenus en très haute qualité. Elle devient ainsi non seulement la première box qui supporte le HDR, mais aussi le premier appareil Android compatible avec le contenu HDR de Netflix.

D’ailleurs, contrairement à ce que certains sites affirment, l’application supporte le HDR une fois la mise à jour 3.2 effectuée. Mais pour cela, il faut un équipement compatible.

Mise-à-niveau-du-système_20160630_102546

 

Un appareil plus connecté que jamais

Une autre nouveauté de taille est la possibilité de transformer le Shield en un serveur Plex, pour profiter de son contenu multimédia en streaming sans passer par des configurations compliquées. On note aussi la possibilité de pouvoir brancher un NAS directement au Shield pour pouvoir accéder à son contenu directement depuis Plex.

Au rayon des nouveautés, on note aussi la possibilité de glisser-déposer des fichiers dans la mémoire du Shield directement depuis son ordinateur (PC ou Mac) relié au même réseau local. Cela est infiniment plus pratique que le combo « périphérique de stockage/explorateur de fichier » nécessaire au transfert de fichier auparavant.

Une télécommande pour les contrôler tous

Les fonctions CEC sont aussi plus intéressantes avec cette mise à jour. Si l’on pouvait contrôler le volume de son équipement sonore, il est désormais possible d’allumer et d’éteindre son téléviseur automatiquement en même temps que le Shield. Une télécommande peut enfin suffire pour contrôler à la fois sa TV, son équipement dédié au son et le Shield.

L’expérience 4K ultime

Du côté un peu plus technique, le Shield supporte maintenant l’espace de couleurs YCbCr 4:4:4. Si cela n’évoque pas grand-chose, il faut retenir que plus d’informations sont contenues dans les couleurs. Le résultat se présente sous la forme de couleurs plus nuancées, pour représenter encore plus fidèlement la réalité.

À condition de bénéficier de l’équipement compatible, le Shield peut à présent supporter le protocole Dolby Atmos. Cependant, il n’est compatible qu’avec certaines applications comme MX Player ou l’application de vidéos préinstallée.

Une autre exclusivité pour le Shield : la lecture de contenus 4k à 60 FPS sur l’application YouTube. Pour finir, comme de coutume, la mise à jour apporte les derniers correctifs de sécurité d’Android du mois de juin.