Quelques jours après GFXBench et Basemark, c’est au tour de 3DMark de se mettre à jour pour supporter la nouvelle API graphique Open GL ES 3.1. Pour l’occasion, Futuremark a développé un nouveau benchmark graphique : Sling Shot.

3DMark Sling Shot

L’API graphique Open GL ES 3.1 permet d’améliorer la qualité graphique des réalisations 3D sur mobile grâce au support de nouvelles fonctionnalités. Futuremark, l’éditeur du célèbre benchmark graphique 3DMark, vient de mettre en ligne sur le Play Store un nouveau benchmark : 3DMark Sling Shot. Celui-ci est amené à remplacer à terme l’actuel 3DMark Ice Storm qui se limite à l’Open GL ES en version 2.0 quand GFXBench était déjà passé à l’Open GL 3.0 depuis environ un an. 3D Mark Sling Shot va donc utiliser pleinement les capacités de calcul des dernières puces mobiles.

L’utilisation d’Open GL ES 3.1 permet au test d’utiliser de nombreux effets très lourds comme le volumetric lightning, l’illumination des particules, la profondeur de champ et des effets de post-processing comme le flou lumineux, en utilisant les Compute Shaders. Bref, un test très lourd et qui requiert un GPU compatible. Il est aussi possible de lancer le benchmark en mode Open GL ES 3.0 pour les appareils un peu plus anciens. Dans ce mode, le rendu du benchmark est effectué en 1080p avant d’être affiché à la définition de l’appareil tandis que dans le mode le plus gourmand, les scènes sont rendues en QHD.

Nous intégrerons donc désormais ce nouveau benchmark pour les appareils compatibles (Open GL ES 3.x sous Android Lollipop). Il rejoint la liste des benchmarks Open GL ES 3.1 dont font déjà partie GFXBench GL Benchmark 3.1 de Kishonti et Basemark ES 3.1 de Rightware.