Facebook Messenger, par le biais de sa Newsroom, vient d’annoncer le déploiement imminent d’une mise à jour qui apporte avec elle les appels vidéo. Il était pour l’heure possible de passer des appels, mais uniquement audio.

messenger-video-call2

Depuis aujourd’hui, Facebook Messenger devient encore un peu plus complet en proposant aux utilisateurs Android et iOS les appels vidéo sur l’application. Jusqu’à présent, il était possible de passer des appels via les réseaux WiFi ou data, et il manquait plus que l’image à allier au son pour que l’application se rapproche un peu plus de WhatsApp, qui appartient également à Facebook. En faisant la mise à jour, disponible immédiatement sur le Play Store, les utilisateurs verront donc apparaitre une icône en forme de caméra juste à côté de celle en forme de téléphone, en haut de chaque discussion Facebook.

Si la personne qui reçoit l’appel vidéo n’a pas fait la mise à jour, l’appel sera uniquement vocal donc, et sans notification proposant d’effectuer l’update pour bénéficier de la fonctionnalité. Un petit bémol qui devrait être prochainement corrigé. Facebook Messenger est visiblement la figure de proue de Facebook, qui tente par tous les moyens de rendre son application de plus en plus attractive. Récemment, juste après la conférence F8 de la firme, on avait vu apparaitre la possibilité d’installer des applications tierces permettant par exemple d’envoyer des Gifs ou de créer des memes. Des gadgets certes, mais qui font gagner en intérêt à Messenger quand les autres applications du genre se contentent d’effectuer leurs missions d’appels vocaux et vidéos. On pense par exemple à WhatsApp, dont la toute dernière mise à jour n’est qu’esthétique, ou encore à Viber et WeChat.

messenger-video-call1

Si Facebook Messenger gagne en fonctionnalités, l’application réussira peut-être à regagner le cœur de ceux pour qui la trop grande dépendance à Facebook et le déploiement de plusieurs applications est devenu problématique. En effet, l’écosystème Facebook est très gourmand pour nos smartphones, et nécessite l’installation de nombreuses applications pour profiter de tout ce qu’il offre, quand la plupart des firmes tendent maintenant à tout centraliser. La mise à jour devrait en tout cas plaire aux 600 millions d’utilisateurs par mois de Messenger.