Koush, le talentueux développeur à l’origine du recovery alternatif ClockWorkMod ou encore de l’application ROM Manager, vient de sortir en bêta sa nouvelle création : Inkwire. Cette application, disponible sur le Google Play Store, permet de partager l’écran de son téléphone à un autre utilisateur.

inkwire

Il peut être pratique parfois de partager son écran afin de laisser une personne tierce prendre le contrôle de son terminal. Si cela se fait déjà couramment sur les ordinateurs, les solutions l’autorisant sur Android sont peu nombreuses, voire inexistantes. Koushik Dutta, plus connu sous le pseudonyme Koush, développeur reconnu de la communauté, vient de lancer son propre outil permettant cela. Celui-ci s’intitule Inkwire.

Inkwire se base sur Vysor, la précédente application du développeur permettant de dupliquer l’écran de son smartphone sur un ordinateur pour le contrôler à distance. La différence est qu’ici l’image est dupliquée sur un autre smartphone plutôt que sur un PC afin de faciliter la prise de contrôle en mobilité.

L’outil de hotline parfait

Le principal intérêt de cette application est de permettre le support technique à distance. Lorsque tonton Gérard appelle son neveu préféré parce que « son téléphone affiche un truc bizarre sur l’écran qui fait des choses », il pourra désormais donner un accès à son technicien de fortune en partageant un simple lien.

L’autre usage possible pourrait se trouver dans les jeux vidéo. Sur les titres les plus travaillés, il sera désormais possible de donner la main à un ami afin que celui-ci puisse débloquer l’avancée. Cette option existe d’ailleurs déjà sur la PlayStation 4 de Sony.

Une app en bêta

Pour essayer Inkwire, il est avant tout nécessaire de s’inscrire à la communauté idoine, puis au programme de test de l’application. Une fois ces deux formalités remplies, l’application devient alors disponible au téléchargement. Cela peut cependant prendre quelques minutes avant de s’activer et il est donc normal de tomber sur une page d’erreur juste après s’être inscrit.

Rappelons qu’il ne s’agit encore que d’une bêta et qu’elle peut donc se montrer instable.