Netflix a décidé cet été de déménager ses bureaux parisiens aux Pays-Bas. Une manière d’échapper à la fiscalité française.

netflix-loading-streaming-issues

Netflix, le géant de l’audiovisuel américain, prépare ses valises et va fermer ses bureaux français, situés rue de l’Université à Paris, qu’il avait inaugurés deux ans plus tôt. Son siège va être transféré aux Pays-Bas, où son bureau central européen se situe depuis 2015. L’installation de bureaux dans l’Hexagone avait été voulue par Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la Culture.

Cette échappée aux Pays-Bas s’expliquerait par une fiscalité qui y est plus avantageuse, alors même que Netflix n’aurait payé que 600 000 euros d’impôts en France depuis la fin 2014. Avec son siège social situé au Luxembourg puis aux Pays-Bas, Netflix échappait à une partie de l’impôt français sur les sociétés, mais participait tout de même à hauteur de 2 % de son chiffre d’affaires au financement de la production audiovisuelle française.

Si les bureaux de l’entreprise migrent, l’offre de Netflix pour les utilisateurs français reste la même.